Le Calais Racing Union Football Club (CRUFC) disparaît du Football Français. Symbole de la difficile vie des clubs amateurs

Calais RUFC..jpg

 

Depuis septembre 2017, le Calais Racing Union Football Club (CRUFC) a disparu de la carte du football Français suite à une liquidation judiciaire. Club amateur célèbre pour ses épopées en Coupe de France, cela faisait plusieurs années que club avait des difficultés financières qu’il ne parvenait pas à réduire ou à éponger.

Avec une dette de plus de 700 000 euros (Urssaf + impôts), la liquidation judiciaire était inévitable provoquant des licenciements et la perte du statut de société anonyme sportive professionnelle (SASP) pour l’équipe première. En sursis depuis trois ans suite à une mauvaise gestion lors de ces 15 dernières années (mauvais choix de recrutements, recrutements coûteux, licenciements de coachs et directeur sportif onéreux, et beaucoup d’autres mauvais choix), le club n’avait plus le soutien de la mairie, ni même des sponsors qui ne se bousculaient plus autour du CRUFC. En 2010 déjà, la liquidation avait été prononcée. Le club, avec l’appui de la mairie, avait réussi à étaler la dette sur plusieurs années pour repousser l’échéance. Un ancien du club disait même « C’est à cette époque qu’il fallait dire stop : l’équipe première était en CFA2, la réserve juste en dessous, en Division Honneur. S’il y avait eu liquidation, le club serait reparti en DH ».

 

Calais RUFC

 

Une belle histoire

 

En mai 1974, le Racing Club de Calais, né en 1902, s’associe à l’Union Sportive de Calais. Ainsi est né le Calais Racing Union Football (CRUFC). En 1975-1976, le CRUFC accède en National (troisième division à l’époque) en étant sacré champion de Division Honneur. Un long passage dans cette division jusqu’en 1992-1993. En 1981, le CRUFC accède même à la deuxième division (Ligue 2) mais n’y restera qu’une saison. En 2000, alors que le club évolue en CFA, le coach Ladislas Lozano et ses joueurs accèdent à la finale de la Coupe de France qu’ils perdront 2-1 contre le FC Nantes. Deux quarts de finale en Coupe de France lors des saisons 1936 et 2006, marqueront également la vie du club. Après plusieurs années passées entre le National, le CFA et le CFA2, qui fera du club Calaisien un club important et respecté du monde amateur, le CRUFC est placé en redressement judiciaire et disparaît des radars du football Français en septembre 2017.

 

 

Le sommet, la finale de la Coupe de France 2000

 

Le Calais Racing Union football restera à jamais comme le premier club de CFA à atteindre la finale de la Coupe de France. Le club aura construit sa réputation avec cette épreuve, surtout en 2000, avec cette finale contre le FC Nantes. Pour y parvenir, les Nordistes avaient vécu une véritable épopée tout au long de la saison 1999-2000. Calais élimina ainsi deux clubs de Ligue 2 et deux clubs de Ligue 1. En demi-finale, ils affrontent Bordeaux, un des favoris de la compétition et jouant trois divisions au-dessus de Calais. En prolongation, à la surprise générale, ce sont les Girondins qui craquent et les Calaisiens qui l’emportent 3-1 et gagnent le droit de se rendre à Saint Denis pour la finale au Stade de France devant 80 000 spectateurs. Le 7 mai 2000, Calais affronte donc le FC Nantes et va même mener au score (34ème). Antoine Sibierski égalisera en deuxième mi-temps avant de marquer le but vainqueur sur penalty à la 90ème minute du match. Cette finale sera également marquée pour le geste du capitaine du FC Nantes, Mickaël Landreau, demandant au capitaine de Calais, Réginald Becque, de venir avec lui pour soulever le trophée de la Coupe de France. Une belle récompense pour le football amateur.

 

 

Le parcours du CRUFC lors de la Coupe de France 1999-2000 :

me tour : Campagne-lès-Hesdin (D1 Départementale) 0-10 Calais
me tour : Saint-Nicolas-les-Arras (Régionale) 1-3 Calais
me tour : Marly-lès-Valenciennes (CFA2) 1-2 Calais
me tour : Béthune (CFA2) 0-1 Calais
me tour : Dunkerque (CFA) 0-4 Calais
1/32ème de finale : Lille (D2) 1-1 (6-7 tab) Calais
1/16ème de finale : Langon-Castets (CFA2) 0-3 Calais
1/me de finale : Cannes (D2) 1-1 (1-4 tab) Calais
1/4 de finale : Strasbourg (D1) 1-2 Calais
1/2 finale : Bordeaux (D1) 1-3 Calais
Finale : Nantes (D1) 2-1 Calais

 

Calais RUFC2

 

Il ne restera maintenant que les souvenirs quand on parlera du Calais Racing Union football (CRUFC). Pourtant l’aventure ne doit pas s’arrêter totalement, il faut « sauver les équipes de jeunes » comme le dit Nathalie Bouchard, la maire de la ville. Ainsi un nouveau club, le Calais Football Club des Hauts-de-France va prendre le relais sous la présidence de Grégory Duvieuxbourg.

Ce dernier devra permettre à la ville de retrouver son lustre d’antan et ne devra pas négliger les anciens qui souhaitent aider à reconstruction à l’image de l’ancien entraîneur Ladislas Lozano, qui est déjà prêt à revenir « J’ai vécu à Calais six années très fortes. C’est la voix du cœur et ce n’est pas un appel que je fais, mais je suis disponible pour aider à essayer de reconstruire ce club. »

 

Le football à Calais n’est pas mort, la reconstruction est en marche !

 

 

Calais RUFC1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

incitation_a_laisser_un_commentaire-22

Une réflexion sur “Le Calais Racing Union Football Club (CRUFC) disparaît du Football Français. Symbole de la difficile vie des clubs amateurs

  1. Pingback: Le Calais Racing Union Football Club (CRUFC) disparaît du Football Français. Symbole de la difficile vie des clubs amateurs - Football-News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s