Eric Besnard, journaliste sportif Canal + : « J’ai besoin de vivre ma passion sur le terrain ou à l’antenne, au contact du jeu…» Interview.

Eric Besnard, journaliste sportif Canal + : « J’ai besoin de vivre ma passion sur le terrain ou à l’antenne, au contact du jeu…» Interview de cet homme passionné par son métier.

 

 

Eric Besnard.

 

 

 

Qui es-tu Eric Besnard ?

Je suis né à Janzé, en Ille et Vilaine, près de Rennes, où j’ai suivi mes études jusqu’en Terminale, avant de partir à l’IUT de Journalisme de Bordeaux (aujourd’hui IJBA) puis à Sciences Po Bordeaux.

Raconte-nous ta jeunesse footballistique à Janzé ?

Ma jeunesse a été bercée par le football, bien sûr, et je ne ratais aucun match du Stade Rennais, tribune Mordelles exactement !

As-tu joué au football durant ta jeunesse ?

Paradoxalement, j’ai très peu joué au foot car j’avais signé une licence de foot (j’étais gardien) et de basket à Janzé, mais je me suis rapidement aperçu qu’il était impossible de concilier les deux. Et comme j’étais meilleur au basket je me suis plutôt consacrer à ce sport.

Quel club breton supportais-tu ou supportes-tu encore ?

Rennes, bien sûr ! Toute ma vie, malgré les périodes difficiles.

Tu as passé de nombreuses et belles soirées au Stade de la Route de Lorient ?

J’allais Route de Lorient tous les samedis pour y suivre le Stade Rennais. J’y ai vécu des hauts et des bas, plus de bas que de hauts d’ailleurs, mais je suis supporter à vie des « Rouge  et Noir »

Pourquoi avoir choisi de faire des études de journaliste sportif ?

Parce que je n’ai jamais pensé faire autre chose même si je suis passé par Sciences Po Bordeaux. Je désirais être journaliste sportif dès l’âge de 7 ans et je n’ai jamais varié. La passion est et demeure toujours aujourd’hui. Je entraînais même à commenter des matchs avec des joueurs de Subbuteo pendant très longtemps (jeu de plateau simulant des parties de football).

Le football était le sport dans lequel tu voulais travailler ?

Je dirais le sport en général mais oui, le football en particulier.

 Où as-tu travaillé avant Canal + ? 

J’ai présenté les journaux de France Info, donc pas de sport, pendant 3 ans. Ce fut très intéressant.

Quand tu commences à Canal +, tu débutes par le Basket. Un choix ou une opportunité ?

Les deux. J’avais joué au basket pendant très longtemps, j’adorais ce sport, et le basket était en train de se développer à Canal avec la Pro A et la NBA bien sûr.

Si je te dis, Charles Bietry ?

La référence. L’homme à qui je dois presque tout et qui a révolutionné le sport à la télévision. Il y aura toujours un avant et un après Charles Biétry !

A Canal +, tu intègres la rédaction football. Parle-nous de ses aventures de Zapfoot à l’animation des Multiplex ?

J’ai intégré la rédaction football dès mon arrivée à Canal et j’ai commenté bon nombre de matches de Ligue 1 et de Coupe d’Europe dans les années 90, sans parler de la Coupe du Monde 98 avec Jean-Luc Arribart.

Directeur de la rédaction football du groupe Canal +, c’est une fierté mais est-ce aussi un aboutissement ?

C’était un honneur mais j’avais trop besoin de « vivre » ma passion, et cette passion on ne la vit que sur le terrain ou à l’antenne, au contact du jeu…

C’est quoi le rôle du directeur de rédaction ?

Celle de gestion d’un groupe, c’est un patron d’entreprise avec une vision éditoriale. Un métier à responsabilité.

Si je te dis, Cyril Linette ?

Un grand patron ! Ce n’est pas un hasard s’il est aujourd’hui Directeur Général de L’Equipe, et sa carrière ne s’arrêtera pas là.

Tu as aussi animé Jour de Foot. Raconte-nous les coulisses de cette émission difficile à orchestrer ?

J’étais anchorman sur Jour de Foot, le présentateur était Karim Bennani. L’émission a beaucoup évolué et continue d’évoluer car les matches sont aujourd’hui partout, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années.

Tu animes maintenant Late Football Club. C’est quoi cette nouvelle émission ?

C’est « le petit cousin du Canal Football Club » comme le dit Thierry Cheleman, le patron des sports. C’est une jolie formule. Cette émission se veut le journal du lendemain. Tout ce que vous lirez dans votre journal le lendemain est déjà dans le Late Football Club. Du moins on essaie… Sans bla bla et avec, bien sûr, l’expertise des consultants Canal.

Qui est le meilleur consultant que tu es connu dans ta carrière ? Et le meilleur actuellement ?

Difficile de répondre à cette question. Je dirais Michel Platini, Éric Carrière, Raynald Denoueix, Christophe Dugarry et Habib Beye aujourd’hui. Suivez bien Christophe Lollichon et Bruno Irles qui sont déjà sur le plateau du Late Football Club. Pardon à ceux que j’oublie en répondant rapidement mais il y en a beaucoup d’autres que j’ai connu du ma carrière.

Qui est ton exemple et/ou ton mentor ?

 Charles Bietry et Michel Denisot étaient des exemples car ils étaient justes et allaient à l’essentiel, sans ce bla bla qui entoure souvent les matches aujourd’hui !

Quel rapport as-tu avec les joueurs en général ? Tu as des amis/copains footballeurs d’aujourd’hui ou d’hier ?

Je vais moins sur le terrain aujourd’hui mais nous sympathisons forcément avec  joueurs et entraineurs.

Que comptes-tu faire après Canal + ?

Y passer toute ma carrière serait déjà la plus belle des récompenses. Canal + reste la plus belle maison du monde.

Que penses-tu de la Ligue 1 ?

Elle est d’un attrait exceptionnel cette saison ! Avec le PSG, Neymar, Mbappé, Monaco, Bielsa, Ranieri, Nice…. Et le Stade Rennais bien sûr !

Du PSG sous l’ère Canal + et du PSG d’aujourd’hui ?

Le PSG de l’ère Canal c’est PSG-Real en 1993, exceptionnel. Le PSG d’aujourd’hui est encore à bâtir, mais sans doute un futur vainqueur de la Ligue des Champions.

Et du Foot féminin ?

En plein essor et ce n’est pas fini pour le foot féminin Français

Quel est ton plus grand souvenir de foot ? (Sur et en dehors du terrain) ?

Est-ce original de dire la victoire de la France en Coupe du Monde ? Sinon France-Allemagne 82 malgré tout, la génération France 84, le fameux France-Brésil 86, Bordeaux-Milan 1996 au parc Lescure, Bordeaux-Juve 1985 également et la victoire de Rennes en Coupe de France lorsque j’étais petit…. J’en ai quelques vagues souvenirs.

 

Eric Besnard

 

 

Pour définitivement bien te connaitre, « l’interview en un mot » : 

Ton artiste : Le peintre Jacques Bosser 
Ton film culte : Tous les Lelouch et Demy… ou presque 
Ta chanteuse : Diana Krall   
Ton chanteur : De Jazz forcément
Ton appli mobile : My Canal
Ta série TV : 24h Chrono la première à révolutionner le genre mais aussi Le bureau des Légendes, Game of Thrones… Il y en a tellement
Ton acteur(rice) : Sophie Marceau 
Ton look de tous les jours : Jean’s-Chemise-Veste
Ton style vestimentaire pour les sorties : Costume The Kooples
Ta couleur fétiche : Bleu
Foot manager ou FIFA : FIFA

 

 

 

 

 

Les bons plans.png

 

 

 

 

 

 

 

incitation_a_laisser_un_commentaire-22

 

 

Une réflexion sur “Eric Besnard, journaliste sportif Canal + : « J’ai besoin de vivre ma passion sur le terrain ou à l’antenne, au contact du jeu…» Interview.

  1. Pingback: Eric Besnard, journaliste sportif Canal + : « J’ai besoin de vivre ma passion sur le terrain ou à l’antenne, au contact du jeu…» Interview. - Football-News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s