Ma lettre à Louis Nicollin. Merci pour tout, Loulou !

Ma lettre à Louis Nicollin. Merci pour tout, Loulou !

 

nicollin1

 

 

Cher Louis Nicollin, Cher Loulou,

 

Quand j’ai commencé à m’intéresser de près au football, au début des années 90, tu étais déjà là depuis longtemps. A Valence, quand tu es né le 29 juin 1943, ton père Marcel n’avait pas encore fondé le Groupe Nicollin. Ce fut le cas pour tes 2 ans, en 1945 à Saint-Fons (Rhône), le patriarche lance un petit commerce de négoce de charbon. Rapidement, le Groupe Nicollin se lance dans les activités de propreté et collecte des ordures ménagères des villes du Rhône-Alpes. Tu intégreras l’entreprise familiale après tes études et tes échecs au bac. Lucide et honnête, tu te qualifies de « Fils à papa » et de « branleur » durant ton adolescence. C’est pourquoi, papa Marcel décide de te mettre au travail dans ce noble métier d’éboueur. Tu apprends la vie en chargeant les poubelles à 4 heures du matin derrière le camion. Papa Marcel décide même de prendre le risque, suite à l’implantation de l’entreprise à Montpellier en 1967, de te confier les responsabilités dans cette ville que tu ne quitteras plus.

Malgré le décès de papa Marcel en 1977, tu choisis de ne pas retourner à Lyon pour gérer l’entreprise dont tu es maintenant le patron. Supporter de l’OL, tu te rappelles avec émotions les nombreuses heures passées dans l’enceinte du Stade Gerland. Cette passion pour le football ne te quittera jamais, jusqu’à ton dernier souffle.

A Montpellier, tu vas grandir professionnellement mais également dans le football. Ainsi en 1974, tu prends les rênes du club amateur de Montpellier Paillade Sport Club jouant en Division d’Honneur. Huit ans plus tard, le club est de retour en Ligue 1 (Division 1 à l’époque).

Mais comment as-tu fait, cher Loulou, pour faire grandir ce club si rapidement ?

Ah oui, pardon Loulou, tu t’es simplement et naturellement entouré des bonnes personnes qui t’ont aidé à former des jeunes talentueux, à recruter des inconnus devenus grands et de grands joueurs que tu as convaincus de venir à la Paillade. Souviens-toi Loulou, de chaque instant passé avec tous ces magnifiques joueurs de football :

Eric Cantona, Laurent Blanc, Mama Ouattara, Roger Milla, Aljoša Asanović, Fleury Di Nallo, Jean-Louis Gasset, Christian Sarramagna, Jacques Santini, Luizinho, Bruno Martini, Ibrahima Bakayoko, Gérald Passi, Franck Passi, Pascal Baills, Kader Ferhaoui, Fabrice Divert, Jacky Vergnes, Albert Rust, Julio César, Gérard Bernardet, Thierry Laurey, Jacek Ziober, Hugo Alberto Curioni, Christian Pérez, Jean-Christophe Rouvière, Nenad Stojkovic, Patrick Cubaynes, Jean-Marc Valadier, Carlos ValderramaStéphane Paille, Wilbert Suvrijn, Daniel Xuereb, Vincent Guérin, Victor Hugo Montaño, Tino Costa, Marco Estrada, Bruno Carotti, Younès Belhanda, Vitorino Hilton, Olivier Giroud,  Michel Der Zakarian, Franck Rizzetto, Souleymane Camara, Laurent Robert, Mapou Yanga-Mbiwa, Rémy Cabella,  Serge Blanc, Hervé Alicarte, Jérôme Bonnissel et bien d’autres…

 

Toi, le fantasque au grand cœur, fort en gueule mais tellement généreux, tu as toujours rêvé de Coupe de France. Depuis tout petit dans les couloirs du stade Gerland, cette coupe de France te passionnait déjà. Pas surprenant quand on sait que cette compétition permet aux petits de se mettre en évidence et d’avoir la chance d’affronter un grand club de Ligue 1. Le foot d’en bas, tu l’apprécies pour sa proximité avec les acteurs, pour ses hommes passionnés et dévoués. Tu étais bien dans ce monde amateur plein de richesse humaine !  Ton obsession était donc de remporter un jour la coupe de France avec le Montpellier Hérault Sport Club.

Quelle joie fut donc la tienne ce 2 Juin 1990 au Parc des Princes à Paris, lors de la victoire du MHSC contre le Racing Paris par 2 à 1 après prolongation devant 45 976 spectateurs. Cette victoire restera la plus belle récompense de ta vie.

nicollin

 

A cette époque, tu n’imaginais pas que ton club puisse également briller en Coupe d’Europe. Pourtant la saison suivant la victoire en coupe de France, le MHSC sera auteur d’une épopée européenne magnifique élimant entre autres le PSV Eindhoven et le Steaua Bucarest avant de chuter avec les honneurs contre Manchester United (1-1 à Manchester et 0-2 à Montpellier). L’Europe du football connait désormais Montpellier et je sais que tu en es fier !
Devenir champion de France était pour toi inimaginable. Et encore plus improbable au 21ème siècle, où le football a beaucoup changé et où les clubs au budget moyen ont peu de chances de remporter des titres. Pourtant en 2012, « la fille que tu n’as jamais eue » comme tu aimes baptiser ton club, a tenu tête au PSG de ton ami Nasser Al-Khelaïfi, surpuissant financièrement. Ainsi ton MHSC remporte le titre de champion de France 2012 et devient le 19ème club de l’histoire sacré champion de France, terminant le championnat avec 82 points (25 victoires, 7 nuls et 6 défaites). Quelle histoire !

Souviens-toi de toutes ces images, les plus célèbres allant de la bise au président Mitterrand à ta chevelure colorée de Bleu et d’Orange après le titre en Ligue 1, aux plus secrètes dans la vie intime d’un président paternaliste proche des hommes et du terrain.

Au-delà du football masculin que tu as développé à Montpellier, tu es aussi l’un des pionniers du football féminin en France. A quoi pensais-tu quand tu fus le premier président de club pro masculin à ouvrir une section féminine en 2001 ? Visionnaire étais-tu, quand tu déclarais que « le foot féminin est l’avenir du football ». Montpellier Le Crès est le club phare de la ville quand tu choisis de leur proposer de rejoindre le MHSC. Ainsi, le MHSC féminin prend forme en 2001. Montpellier devient le premier club masculin de football professionnel à avoir sa section féminine. Une nouvelle fierté pour toi, monsieur Louis.

 

Ta passion pour le sport t’a même amené quelque temps vers d’autres sport, l’AS Béziers Rugby de 1999 à 2009, le Paris Basket Racing entre 2000 et 2004 et le Paris Handball de 2002 à 2012.
Tu as permis la mise en lumière d’un sport traditionnel, les joutes nautiques, unissant le Rhône et Languedoc-Roussillon, cher dans ton cœur. Cher Louis, tu es également président de la Fédération française des joutes et du sauvetage nautique (FFJSN).

 

Alors, cher Louis, cher Loulou, nous te remercions pour tout ce que tu es et pour tout ce que tu as apporté au football. Nous te pardonnons tes excès et tes grossièretés et souhaitons longue vie à tes femmes et à tes hommes du Montpellier Hérault Sport Club.

« Montpellier, c’est ma fille ! J’arrêterai quand je serai entre quatre planches ». Ta bonne étoile veillera toujours sur ta fille !

 

nicollin3.png

 

 

 

 

 

incitation_a_laisser_un_commentaire-22

 

6 réflexions sur “Ma lettre à Louis Nicollin. Merci pour tout, Loulou !

  1. Pingback: Ma lettre à Louis Nicollin. Merci pour tout, Loulou ! - Football-News

  2. Loulou on ne pouvait que l aimer …..il faisait parti de la famille ….il nous laisse un grand manque …..le foot ne sera plus le même dans lui….

    J'aime

  3. Pingback: Place au Football, le mercato est terminé ! Bilan club par club en Ligue 1 | My Football Club

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s