Pourquoi Leonardo pourrait revenir au PSG

Pourquoi Leonardo pourrait revenir au PSG

 

Cela se murmure de plus en plus en coulisse, Leonardo Nascimento de Araujo, ancien joueur et ancien directeur sportif du Paris Saint Germain, pourrait revenir dans l’encadrement du PSG.

Est-ce que ce retour serait une bonne idée pour le PSG ?
Voici quelques éléments de réponse qui encourageront forcement les dirigeants parisiens à y réfléchir de plus près.

 

leonardo-panini-psg

 

Parce que le PSG a besoin de Leonardo

 

Le 13 juillet 2011, Leonardo est officiellement nommé directeur sportif du PSG. Après deux saisons, il démissionne suite à plusieurs accrochages dont une bousculade avec un arbitre qui lui vaut 1 an de suspension de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. Mais entre cela, Leonardo a grandement participé à la construction du PSG de l’ère qatari. Grand connaisseur du football Italien, il fait venir Ibrahimovic, Thiago Motta, Thiago Silva, Pastore, Verrati, Lavezzi et Sirigu. Tous n’ont pas eu une grande réussite mais globalement son travail a été bon.

 

Parce qu’il a envie de revenir

 

Depuis son départ du PSG, le Brésilien n’exerce plus au sein d’un club. Souhaitant redevenir entraineur, il n’a pas eu beaucoup d’offres intéressantes à son goût. Du coup, il hésite encore à redevenir entraineur ou continuer dans la voie de dirigeant, et plus précisément de directeur sportif. Ce qui est sûr, c’est qu’il a envie de revenir au PSG quelque soit le poste, et c’est lui même qui le dit … en faisant des appels du pied !

Parce que Verratti c’est lui

 

Lorsque Marco Verratti est arrivé au PSG, personne ne le connaissait. Venant du petit club de Pescara en Serie B Italienne, c’est une véritable pépite qu’est allé chercher Leonardo, l’arrachant au nez et à la barbe de grands clubs Italiens tel la Juventus Turin. Aujourd’hui, « le petit Hibou », fait partie des meilleurs milieux relayeurs au monde et sa marge de progression est encore important. Un sacré recrutement signé… Leonardo !

 

Parce que Pastore c’est lui aussi

 

Javier Pastore débarque à Paris en Août 2011 pour la grosse somme de 42 m€. C’est la première grosse recrue de l’ère Qatari. En Italie et pour les connaisseurs du football Européen, Pastore n’est pas un inconnu, il est déjà un footballeur connu et reconnu pour ses grandes qualités techniques. Il est d’ailleurs un des meilleurs joueurs de Palerme. Mais les recruteurs des grands clubs hésitent à le faire signer car Pastore peut parfois être inconstant. Leonardo, n’en a que faire et décide de recruter Pastore. Après des mois difficiles et des périodes d’inconstances, l’Argentin est devenu un maillon fort du club parisien.

 

Parce qu’il formait un beau duo avec Carlo Ancelotti

 

Dans un fonctionnement avec un entraineur et un directeur sportif, il vaut mieux que l’entente soit parfaite et qu’il n’y est pas de guerre de pouvoir ! Ce duo a su rester à sa place. L’avantage avec Leornardo, c’est que quand il décide de remplir une mission, il le fait avec classe… comme il le faisait sur les terrains.

 

Parce que Paris ne sait plus recruter

 

Depuis 2 saisons, le PSG n’a pas réussi à dénicher ni la pépite qui fait la différente, ni la grande star qu’il faudrait au PSG chaque année. Pour dénicher des pépites, il faut bien connaitre le football Européen, et pour recruter une star, il faut avoir un bon carnet d’adresse mais également de grande qualité pour convaincre ce grand joueur de venir au PSG. N’y aurait-il pas une différence flagrante entre Kluivert et Leonardo dans ces deux domaines ?

 

Parce que le PSG a besoin de caractère

 

Leonardo a la « gueule » du gendre idéal. Pourtant, ce passionné de beau jeu peut parfois se rebeller et même sortir de ses gonds. Il manque sans doute cet homme de caractère au sein du PSG, que ce soit sur le terrain ou dans l’équipe dirigeante. Un bon rebelle n’est pas toujours un problème pour un groupe…

 

Parce qu’il peut revenir comme directeur sportif ou comme entraineur

 

Il a été un bon directeur sportif mais le souhait premier du Brésilien est de redevenir un entraineur. Les dirigeants Européens hésitent tous à redonner la chance sur un banc à un homme qui n’a plus entrainé depuis plusieurs années. Les dirigeants Parisiens prendront-ils ce risque avec la mauvaise expérience Unai Emery (si ceci se termine comme une mauvaise expérience) ? Il serait plus facile de l’intégrer comme directeur sportif avec la possibilité de le faire descendre sur le banc en cas de rupture avec l’entraineur en place ! De quoi, travailler plus sereinement…

 

 

7746214338_leonardo-directeur-sportif-du-psg

 

 

incitation_a_laisser_un_commentaire-22

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s