Ligue 1 – Quels clubs ont réussi leur Mercato ? Le point complet club par club

Le Mercato vient de se terminer en Europe et la saison de Ligue 1 2016-2017 est déjà lancée. Il est donc l’heure de faire un petit bilan des transferts de l’été pour les clubs de Ligue 1. Quels sont les clubs qui ont réussi leur mercato 2016 et quels sont ceux qui l’ont raté. Voici un bilan détaillé et complet club par club.

 

logos-des-clubs-de-ligue 1.jpg

 

Ici le MERCATO complet de Ligue 1  –  club par club

mercato

 

Angers SCO

Pour Angers, il va falloir confirmer la belle saison passée. Pour y parvenir les Angevins ont recruté un nouveau gardien Mathieu MICHEL (Nîmes), un milieu de terrain talentueux et expérimenté Jamel SAIHI (Montpellier) et le meilleur buteur de Ligue 2 de la saison dernière, Famara DIEDHIOU (Clermont) qui devra confirmer en Ligue 1. Notons également l’arrivée du défenseur Croate Mateo PAVLOVIC (Werder Breme).
Peu de départs marquants à signaler, le SCO ayant réussi à conserver son capitaine Check N’Doye malgré les demandes venant d’Angleterre.
Un bon recrutement donc pour pouvoir confirmer l’excellente saison dernière. Et confirmer est toujours le plus dur en Ligue 1.

SC Bastia

Que la saison Bastiaise risque d’être compliquée ! Beaucoup de départs importants, F. AYITE (Fulham), BRANDAO, F. KAMANO (Bordeaux), J. PALMIERI (Lille) MODESTO, S. FOFANA (Manchester City ).
Également beaucoup d’arrivées qui pourraient être intéressantes mais il va falloir que l’alchimie prenne vite sur le terrain car entre les jeunes prometteurs comme L. NANGIS prêté par Lille, E. CRIVELLI prêté par Bordeaux, A. SAINT-MAXIMIN prêté par Monaco et les joueurs arrivant de l’étranger comme T. BIFOUMA (Espanyol Barcelone) mais passé par Reims la saison dernière, A. EL KAOUTARI (Palerme) passé par Montpellier et Reims, l’attaquant J. CABRAL (Twente – 6 buts), P. BENGTSSON (Mayence) latéral gauche venu remplacer Palmeri.
Bastia s’est armé pour marquer des buts mais il ne va pas falloir trop en prendre. L’objectif maintien sera sans doute encore d’actualité pour cette saison

Girondins de Bordeaux

Bordeaux change de stratégie et pour piloter le bateau Girondin, l’entraineur expérimenté Jocelyn Gourvennec débarque. Côté joueurs peu d’arrivées mais des recrues importantes avec l’expérimenté J. TOULALAN (Monaco) et le revenant en Ligue 1, J. MENEZ (AC Milan). Autre arrivée attendue celle d’un défenseur central (enfin). L’heureux élu est l’international Polonais I. LEWCZUK du Legia Warszawa. Ajoutons les jeunes F. KAMANO auteur d’une bonne saison dernière à Bastia et le prêt de Y. SABALY (PSG), lui aussi auteur d’une bonne saison à Nantes. Les deux veulent donc confirmer et en ont les moyens.

Il y a également des départs, DIABATE (Osmanlispor), C. CHANTOME (Rennes), SANE (Werder Breme), M. DEBUCHY de retour à Arsenal et le jeune E. CRIVELLI (Bastia).
Un nouveau cycle pour Bordeaux qui sera sans doute marqué par cette saison de transition, avec quand même l’espoir d’aller chercher une place Européenne.

SM Caen

Recruter malin pourrait être un bon slogan pour Caen. Deux départs majeurs, A. DELORT (Tigres, MEX) et D. APPIAH (Anderlecht) compensées par l’arrivée de l’attaquant Croate I. SANTINI (Standard Liège), de R. GENEVOIS (Nice), S. MALBRANQUE (Lyon), M. DABO (Troyes), DIOMANDE (Saint-Etienne) et l’arrivée définitive de R. RODELIN (Lille). Un bon équilibre collectif pour pouvoir confirmer la bonne saison dernière. Les Caennais ne devraient pas être inquiétés par la relégation.

Dijon FCO

Un peu d’expérience est toujours bien venu pour un promu. Pour remplir cette mission, Dijon a misé sur F. BALMONT et Marvin MARTIN,  les deux anciens Lillois. Ils ont également recruté deux étrangers, M. ABEID prometteur international algérien de 23 ans arrivant du Panathinaikos et V. RUFLI (Sion). Pour le reste, les Dijonnais se sont appuyé sur la Ligue 2, F. CHAFIK (Laval), B. ALLAIN (Red Star), B. LEROY (Evian), Y. ABDELHAMID (Valenciennes) et ont tenté deux paris avec deux joueurs prometteurs venant de CFA, V. ROSIER (Rodez Aveyron Football) et G. SARRABAYROUSE (Colomiers). Quelques départs, A. SOUQUET (Nice), S. PAULLE, A. BAMBA. L’entraineur Olivier DALL’OGLIO peut donc espérer obtenir le maintien. A confirmer sur le terrain.

EA Guingamp

Changement d’entraineur, après le départ de Jocelyn Gourvennec et l’arrivée d’Antoine Kombouaré, et départ de quatre joueurs majeurs, L. MATHIS (Auxerre), Y. SANKHARE (Lille), J. LÖSSL (Mayence), M. ERDING (Hannover 96). Mais Guingamp a bien recruté, E. DIDOT (Toulouse), L. DEAUX (Gent, BEL), J. IKOKO (PSG), K. JOHNSSON (Randers, DAN), MARCAL (Benfica), A. MENDY (Nice), R. SALIN (Marítimo, POR). Attention tout de même à une mauvaise série durant la saison et la perte de confiance qui pourrait s’en suivre. Il n’y aura certainement pas de marge.

Lille OSC

Comment Frédéric Antonetti va faire pour compenser la grosse perte qu’est S. BOUFAL (Southampton) ?
En tout cas, il a recruter plusieurs joueurs offensifs pour essayer de le faire oublier. Arrive ainsi, N. DE PREVILLE (Ostende), N. SLITI (Red Star), Y. SANKHARE (Guingamp), EDER (Swansea – transfert définitif) et R. LOPES  de nouveau prêté par Monaco. Défensivement, S. SUNZU (Shangai) et  J. PALMIERI (Bastia) arrive pour remplacer D. SIDIBE (Monaco), F. BALMONT (Dijon) et B. PAVARD (Stuttgart). Un potentiel offensif prometteur qui pourrait propulser le LOSC autour de la 6ème place, si la machine se met bien en route.

FC Lorient

S’il y a bien un club qui doit se faire du souci avec les trois promus, c’est bien Lorient. Des départs majeurs comme le champion d’Europe Portugais, R. GUERREIRO qui quitte Lorient et la Ligue 1 pour Dortmund. Cela était trop difficile pour Lorient de le conserver mais il y aurait beaucoup à redire (sur un autre débat !) sur les « grands » clubs Français qui n’ont pas tenté de recruter l’un des dix meilleurs latéral gauche d’Europe. NDONG (Sunderland), Y. JOUFFRE (Metz), L. GASSAMA partent également. Pour renforcer les Merlus, deux retours en Ligue 1, S. MARVEAUX qui arrive de Newcastle et  M. CIANI de l’Espagnol Barcelone. F. SELEMANI et P. DELECROIX (deuxième gardien) arrivent de Niort et de Ligue 2 et L. ROSE est définitivement transféré de Lyon. S. MOREIRA arrive de chez le voisin Rennais et CAFU (Guimaraes, POR) sera le nouvel étranger de Lorient. Le jeune L. KOUAKOU débarque de Lyon pour acquérir du temps de jeu. Beaucoup de paris et d’incertitudes qui pourraient s’avérer compliqués pour le maintien.

Olympique Lyonnais

Le président Aulas a beau se satisfaire de ce mercato, avec les arrivées de N. NKOULOU, pas au niveau depuis deux saisons à Marseille, et des inconnus E. MAMMANA (River Plate), M. RYBUS (Terek Grozny), Lyon ne sait pas du tout renforcer. Si l’objectif était seulement de maintenir le niveau de l’an dernier et de seulement combler les départs de S. UMTITI (Barcelone), H. BEDIMO (Marseille) et B. KONE (Malaga) alors nous pouvons comprendre (à peine) ce recrutement. Mais si l’objectif  et de bien figurer en Ligue des Champions (quart de finale) et de se rapprocher du PSG, alors c’est raté ! Sur le papier, le recrutement est bien moins bon que lors des années phares de l’OL et pourtant il y avait moins de moyens à cette époque. Lyon finira-t-il sur le podium de Ligue 1 ? Pour y parvenir, il faudra que la stabilité du groupe et la montée en puissance de Tolisso, Darder, Yanga Mbiwa plus les retours au niveau de Fekir et Valbuena suffisent à compenser le manque de recrutement.

Olympique de Marseille

A Marseille, il y a une bonne nouvelle, le club est vendu et une mauvaise, le changement ce n’est pas pour maintenant. En tout cas, pas avant le mercato d’hiver. Dans ces conditions, les dirigeants Marseillais sont repartis sur la même stratégie que l’an passé en recrutant des joueurs sous forme de prêt. NJIE (Tottenham), B. GOMIS (Swansea), W. VAINQUEUR (Rome), F. THAUVIN (Newcastle), A. LEYA ISEKA (Anderlecht) et Z. MACHACH (Toulouse) sont ainsi arrivé en prêt. Il faut rajouter les paris tentés par le club, S. KHAOUI (Tours), T. HUBOCAN (Dynamo Moscou), H. SAKAI (Hanovre), les retours de R. FANNI (Al Arabi) et DORIA (Grenade) et enfin l’arrivée de l’expérimenté H. BEDIMO (Lyon). Cela suffira-t-il à maintenir l’OM dans le premier quart de Ligue 1, ce n’est pas certain.
Il faudra aussi faire sans les nombreux et importants départs que sont ceux du capitaine S. MANDANDA (Crystal Palace) et également M. BATSHUAYI (Chelsea), N. NKOULOU (Lyon), B. MENDY (Monaco), A.ROMAO, G. NKOUDOU (Tottenham), MANQUILLO, B. DJADJEDJE (Watford), A. BARRADA (Al Nasr), FLETCHER (Sunderland), L. SILVA (Real Madrid), ISLA (Juventus), P. DE CEGLIE (Juventus). 75 % de l’équipe a changé, autant dire qu’il va falloir du temps pour trouver les automatismes. Bon courage à Franck Passi !

FC Metz

Le Promu Messin a fait un recrutement plutôt intelligent au vu de ses moyens. Beaucoup de joueurs expérimentés de Ligue 1 arrive au club, M. BISEVAC (Lazio), Y. JOUFFRE (Lorient), M. ERDING (Hannovre), B. ASSOU-EKOTTO (Saint-Etienne), R. COHADE (Saint-Etienne) et  F. SIGNORINO (Reims). F. MOLLET auteur d’une bonne saison en Ligue 2 avec Créteil (36 matchs et 11 buts) arrive également. Quelques départs de joueurs importants en Ligue 2 la saison dernière comme NGBAKOTO (Queens Park Rangers), R. METANIRE (KV Courtrai), J. PALOMINO (Ludogorets, BUL) sont à signaler. Pour une fois , Metz semble armé pour parvenir à se maintenir en Ligue 1. En plus de son recrutement, les Messins pourront aussi compter sur leurs jeunes. Vraiment un centre de formation efficace. S’il devait en rester un (parmi les trois promus), cela pourrait être le FC Metz.

AS Monaco

Voici un club qui risque de pousser le PSG dans ces retranchements. Un seul départ important, J. TOULALAN (Bordeaux) et quelques départs « mineur » CARVALHO, WALLACE (Braga),Wagner LOVE (Alanyaspor), M. PASALIC (Chelsea). Côté arrivées, chaque poste défaillant la saison dernière a été soumis à recrutement, surtout en défense avec 3 changements. D. SIDIBE (Lille), B. MENDY (Marseille), K. GLIK (Torino) arrivent en défense auquel s’ajoutent les retours de deux attaquants revanchards, V. GERMAIN (Nice) et FALCAO (Chelsea). De quoi espérer une belle saison, même si la grandeur du banc de touche sera peut-être un frein s’il y a trop de blessure durant la saison. Prometteur !

Montpellier Hérault SC

Comme le dit le président Nicollin, « un international à Montpellier, ce n’est pas tous les jours ». A. VANDEN BORRE (Anderlecht) international Belge a donc rejoint la Paillade cet été. Mais c’est la seule « grosse » recrue des Montpelliérains qui se sont surtout distingués sur le marché des transferts avec les départs de J. SAIHI (Angers), B. DABO (Saint-Etienne) et J. MARTIN (Betis Seville). Globalement, le groupe de Frédéric Hantz est resté stable et devra être vigilant à ce qu’il va se passer derrière. Sans doute, pas de quoi espérer mieux qu’une huitième place avec ce recrutement moyen.

AS Nancy Lorraine

Comme souvent pour les promus, il faut tenter des paris sur les joueurs. Nancy n’a pas dérogé à la règle pour cette saison avec les arrivées de A. KOURA (Nîmes) et de V. MARCHETTI (AC Ajaccio) en provenance de Ligue 2,  le retour en Ligue 1 de l’ex-international Bleu A. DIARRA (Charlton), de C. MANDANNE (Al-Fujairah) et d’I. DIA. Les nouveaux étrangers seront S. CHERNIK (BATE Borisov), E. CABACO (Nacional, URU). Seul le départ d’A. LUSAMBA ( Nice) est à signaler pour rapport à la saison dernière. L’objectif de maintien sera donc bien le « combat » de cette saison pour les Nancéiens qui auront fort à faire pour y parvenir.

FC Nantes

Curieux recrutement pour le FC Nantes avec cinq arrivées et autant de joueurs étrangers, A. KACANIKLIC (Fulham), N. THOMSEN (Aalborg), D. CARLOS (Estoril), L. LIMA (Arouca, POR), M. STEPINSKI (Chorzów, POL). Franchement, ce type de recrutement ne marche jamais en Ligue 1 ! Il y aura peut-être une bonne surprise mais gère plus. Les départs de K. SIGTHORSSON (Galatasaray), L. CANA, A. BEDOYA (Philadelphie) mais surtout du jeune Y. SABALY, prêté la saison dernière par le PSG, seront-il compensés pour espérer une bonne saison. Le duo Kita-Girard devra bien regarder dans le rétroviseur, la Ligue 2 n’est pas si loin.

OGC Nice

Avec des départs de N. MENDY (Leicester), H. BEN ARFA (PSG), V. GERMAIN (Monaco), J. PIED (Southampton), nous étions plutôt inquiets pour Nice. En fin de mercato, les dirigeants Niçois ont réagi pour rassurer (un peu) leurs supporters. Bien sûr, l’attraction principale sera « Super Mario » BALOTELLI (Liverpool), mais il ne faudra pas oublier les arrivées de DANTE (Wolfsburg), défenseur expérimenté, ex-international Brésilien et ancien du Bayern Munich et le retour en Ligue 1 de Y. BELHANDA (Kiev).,Nice a aussi recruté des noms moins « people » qui peuvent également apporter un plus au groupe. Ainsi, W. CYPRIEN (Lens), P. BAYSSE (Saint-Étienne) arrive également et V. EYSSERIC est de retour de prêt de Saint-Étienne. Un recrutement ne serait pas complet sans ses inconnus de l’étranger, H. DALBERT (Guimaraes) et W. BENITEZ (Quilmes, ARG) complètent ainsi ce recrutement. Les Aiglons seront encore à prendre au sérieux cette saison.

Paris Saint-Germain

Il n’est plus là, il a définitivement quitté la Ligue 1 et on le remercie pour ce qu’il a apporté et montré durant ses 4 saisons au PSG (180 matchs et 156 buts). Sportivement, le PSG a sans doute bien fait de ne pas conserver Zlatan IBRAHIMOVIC 34 ans (Manchester United) pour aller vers un autre cycle, mais le grand Suédois va laisser un grand vide à la Ligue 1 et surtout à l’image à l’international du club de la capital. Loin derrière, l’attachant David LUIZ (Chelsea) quitte également le navire Parisien. Le banc a aussi subi des départs, VAN DER WIEL (Fenerbahçe), J. IKOKO (Guingamp), N. DOUCHEZ (Lens), B. STAMBOULI (Schalke), S. SIRIGU (Seville). Cette saison, le PSG n’a pas fait (par choix ou par obligation) un recrutement « paillette » à coup de gros millions. JESE (Real Madrid), H. BEN ARFA (Nice), G. KRYCHOWIAK (Seville), T. MEUNIER (Bruges), A. AREOLA (Villarreal), G. LO CELSO (Rosario) seront les recrues Parisiennes qui a misé sur une certaine stabilité. Le nouvel entraineur, Usai EMERY arrivera-t-il à compenser l’absence d’une star du football ?

Stade Rennais FC

Deux départs « mineurs » de TOIVONEN (Toulouse) et C. M’BENGUE (Saint-Etienne) mais c’est surtout le départ de la pépite Ousmane DEMBELE pour Dortmund qui sera le plus dur à compenser pour les Rennais. Christian Gourcuff, le nouvel entraineur a peu recruté, C. CHANTOME (Bordeaux) étant l’arrivée la plus marquante. Les Gourcuff père et fils seront donc les fers-de-lance d’un Stade Rennais ambitieux. De là à jouer l’Europe ?

AS Saint-Etienne

De nombreux départs chez les Verts, BAYAL SALL (Al Arabi), J. BRISON (Niort), N. MAUPAY (Brest), P. BAYSSE (Nice), V. EYSSERIC (Nice), B. ASSOU-EKOTTO (Metz), F. TABANOU (Swansea), R. COHADE (Metz), Y. MOLLO (Krylia Sovetov), DIOMANDE (Caen). Christophe Galtier a surtout voulu dégraisser son groupe qu’il jugeait trop important. C’est pourquoi, les joueurs qui arrivent ont été choisis avec soin pour apporter un véritable plus au groupe Stéphanois. Quatre milieux de terrain arrivent donc, H. SAIVET (Newcastle), B. DABO (Montpellier), J. VERETOUT (Aston Villa) et L. LACROIX (Sion) pour redonner du tonus à ce secteur de jeu. C. MBENGUE (Rennes) arrive lui pour renforcer la défense. Rajoutons le retour de blessure de l’attaquant Slovène Robert BERIC, qui a beaucoup manqué au Vert la saison dernière. Le groupe a donc l’air armé pour lutter pour le podium de Ligue 1 et surtout pour pouvoir pratiquer un beau football. Enfin !

Toulouse FC

L’euphorie est retombée du côté de Toulouse et de nombreux joueurs ont quitté la ville rose, E. DIDOT (Guingamp), A. REGATTIN (Osmanlispor), KANA-BIYIK (Kayserispor), Z. MACHACH (Marseille), E. SPAHIC (Anderlecht), MATHEUS (Fluminense), M. TISSERAND (Monaco), A. PESIC (Atalanta) et surtout l’irremplaçable W. BEN YEDDER (Seville). Pascal Dupraz est lui bien là pour tenter de faire de Toulouse un club stable en Ligue 1 et surtout ne pas lutter chaque année pour le maintien. Pour cela sont arrivées, TOIVONEN l’attaquant Rennais, des jeunes comme D. LUKEBAKIO jeune pépite Congolaise de 18 ans arrivant d’Anderlecht, I. SYLLA (Gazélec Ajaccio), C. JULLIEN (Fribourg) et O. EDOUARD (PSG). Un peu d’expérience avec J. PI (Monaco) et le nouveau venu de l’étranger, J. DURMAZ (Olympiakos). Dupraz aura donc un groupe important en nombre de joueurs, peut être même trop mais est-ce que cela sera aussi le cas en terme de qualité ? La saison risque encore d’être compliquée. Pascal Dupraz n’avait pas pu sauver Evian TG de la relégation éternellement qu’en sera-t-il avec Toulouse ?

 

 

 

 

Quelques chiffres sur la valeur des joueurs le Ligue 1, club par club :

 

Club

Valeur marchande de l’effectif

Coût moyen d’un joueur

1. Paris SG 412.650.000€ 17.190.000€
2. Olympique Lyonnais 171.450.000€ 6.350.000€
3. AS Monaco 164.250.000€ 5.870.000€
4. AS Saint-Étienne 79.000.000€ 3.040.000€
5. OGC Nice 72.500.000€ 2.340.000€
6. Olympique de Marseille 72.200.000€ 2.490.000€
7. Girondins de Bordeaux 70.450.000€ 2.430.000€
8. Stade Rennais 67.850.000€ 2.000.000€
9. Lille OSC 52.600.000€ 2.290.00€
10. Toulouse FC 40.550.000€ 1.620.000€
11. FC Lorient 39.900.000€ 1.730.000€
12. SCO Angers 35.000.000€ 1.130.000€
13. Montpellier HSC 31.700.000€ 1.320.000€
14. SM Caen 31.700.000€ 1.130.000€
15. EA Guingamp 31.200.000€ 1.200.000€
16. FC Nantes 30.050.000€ 1.200.000€
17. SC Bastia 27.100.000€ 1.040.000€
18. AS Nancy-Lorraine 24.200.000 896.000€
19. FC Metz 20.830.000€ 694.000€
20. Dijon FCO 20.800.000€ 800.000€

 

 

 

Quelques chiffres sur les transferts en Europe :

 

tranfert

 

 

 

Présentation de la ligue 1 ICI

 

 

 

 

Incitation_a_laisser_un_commentaire 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s