Jeffrey Assoumin (AS Béziers – National) « Un jour, je jouerais en Ligue 1, c’est mon objectif et je n’ai que 23 ans ! »

Jeffrey Assoumin est un jeune football Français de 23 ans, formé au centre de formation du Montpellier Hérault Sport Club. A l’heure où la formation Française ne forme pas suffisamment de bons latéraux, nous en avons rencontré un pour parler de ses ambitions alors qu’il découvre le National avec l’AS Béziers.

Jeffrey_Assoumin2

 

Qui es-tu Jeffrey Assoumin ?

Je m’appelle Jeffrey Assoumin, j’ai 23 ans, j’évolue au poste de latéral à l’AS Béziers (National) que j’ai rejoint cette année.

Raconte-nous ta jeunesse footballistique à Marseille ?

J’ai commencé le foot en Poussin 2ème année (U7) à l’Union Sportive des Cheminots de la Grande Bastide de Marseille. J‘y suis resté deux années et en Benjamin 2ème année (U9), j’ai rejoint le SO Caillols avec lequel j’ai joué jusqu’en 13 ans  (U13). Ensuite, j’ai intégré le centre de formation de Montpellier.

Pourquoi être parti au centre de Formation de Montpellier ?

J’ai choisi le centre de formation du MHSC car à l’époque il faisait parti des 3-4 meilleurs centres de formation de France tant sur le plan du football que sur le plan scolaire, ce qui était très important.

Celui de l’OM ne t’a pas fait rêver ?

Le club de l’OM m’a toujours fait rêver mais le centre de formation non ! A l’époque, il n’était pas très réputé, il ne faisait pas sortir beaucoup de jeunes et le côté scolaire était clairement au second plan.

Le MHSC est-il un bon club formateur ?

Le MHSC est clairement un bon club formateur. Ces dernières années beaucoup de jeunes du centre de formation y sont sortis notamment la génération Gambardella 90 (Né en 1990).

Pourtant, Montpellier ne t’a pas vraiment donné ta chance ?

En effet, je n’ai pas forcément eu ma chance avec mon club formateur. J’y ai pourtant signé un contrat pro d’un an (avec 2 ans en option), cependant je n’ai pas eu l’occasion de faire d’apparitions en matchs officiels malgré la dizaine de convocations où je suis resté sur le banc, sans entrer en jeu.

Tu as quand même fait plusieurs belles saisons en CFA 2. De beaux souvenirs (racontes- nous) ?

Il est vrai que j’ai pu m’exprimer à ce niveau et faire de belles saisons avec la réserve en CFA2, avec plus de 60 matchs en 4 ans. Après deux années difficiles, j’ai fini sur une montée en CFA la dernière année. J’ai globalement passé d’excellentes années en réserves.

Pensais-tu intégrer l’équipe A ?

Je pensais pouvoir intégrer l’équipe première car je faisais de bonnes prestations en réserve et je faisais de bons entrainements avec l’équipe A, mais cela n’a pas dû être suffisant.

En 2014, tu choisis de partir de ton club formateur pour le FC Sète. Deux belles saisons ?

En 2014, après un essai infructueux au Nîmes Olympique et au CA Bastia mais également deux mois de chômage, j’ai rejoint le FC Sète pour pouvoir me relancer en CFA. Malgré des années compliquées sur le plan collectif notamment la dernière, j’ai passé deux bonnes années où j’ai pu faire des saisons pleines.

Meilleur joueur Sétois en 2015-2016 pour les supporters du club, c’est une belle reconnaissance ?

En effet, c’est une belle récompense pour moi d’avoir été élu Meilleur joueur de la saison du FC Sète. Cela a prouvé que mon travail finissait par payer.

Y a t-il beaucoup de différences entre le CFA et le CFA 2 ?

La différence entre le CFA et le CFA2 n’est pas énorme, en CFA on retrouve de meilleures individualités et les équipes sont globalement plus solides collectivement. Mais le niveau est proche.

Tu viens de signer à Béziers en National. Pourquoi ce club ?

J’ai rejoint l’AS Béziers car le coach Matthieu Chabert m’a contacté et son discours m’a plu. Cela me permet donc de jouer à un échelon supérieur. Je l’en remercie.

Tu avais d’autres propositions ?

J’avais d’autres contacts mais surtout en CFA, donc Béziers était une évidence.

A 23 ans, c’est une belle opportunité de se montrer en National ?

A 23 ans, on peut dire que je suis encore jeune et avoir l’opportunité de me montrer en National n’est vraiment pas négligeable.

La Ligue 1, tu y crois toujours ?

Il faut y croire ! Donc oui, je crois toujours à la Ligue 1, c’est un de mes objectifs, cela prendra surement plus de temps que certains mais je compte y arriver, et j’espère ne pas m’y arrêter.

Quel est l’objectif de Béziers cette saison ?

Cette saison, l’objectif du club est d’assurer le maintien le plus rapidement possible afin de pouvoir, pourquoi pas, se mêler à la lutte pour le haut du tableau. On en a les qualités.

Quel est ton meilleur poste sur le terrain, latéral droit ou milieu défensif ?

Sur le terrain, mon meilleur poste est latéral droit. C’est là où je suis le plus efficace, bien que je peux également évoluer au milieu de terrain.

Quelles qualités faut-il pour y réussir ?

La qualité primordiale pour réussir est l’abnégation. Il faut sans cesse travailler pour progresser.

Quels sont tes qualités et tes défauts ?

Mes qualités sont ma vitesse, mon placement et également ma qualité de centre ce qui est bien pour un latéral ! Par contre, mon plus gros défaut est mon jeu de tête… entre autres.

Que fais-tu dans la vie en dehors du foot ?

En dehors du foot, je ne fais pas grand chose, je ne travaille pas. J’aime bien regarder des films et cuisiner.

Comment sont organisées tes journées ?

Nous nous entrainons souvent deux fois par jour donc je me lève, je déjeune, je vais m’entrainer, je rentre le midi pour le déjeuner ensuite je me repose et je repars au second entrainement. Puis je rentre, je me fais à manger et je regarde la télé pendant que je récupère.

L’équipe de France A, tu penses que c’est possible pour toi ?

Tout est possible, cependant ce n’est pas mon objectif premier. J’ai d’abord d’autres échelons à gravir et ce n’est que ma première saison en National et je n’ai fait que 4 matchs pour le moment. Et puis, je n’exclus pas la sélection camerounaise où je pourrais également être sélectionné.

Que penses-tu faire après le football ?

Après le foot, je ne pense pas rester dans ce milieu, ou alors de loin. J’aimerais ouvrir un restaurant !

Quel est ton plus grand souvenir de foot ?

Mon plus beau souvenir sur un terrain est « mon premier banc », au Parc des Princes, en Coupe de France, avec la victoire 2-1 à la clé ! Un stade magnifique et une belle victoire !

 

 

 

Pour définitivement bien te connaitre, l’interview en un mot : Jeffrey_Assoumin.JPG

 

Ton artiste : Andy Warhol
Ton sportif : Steven Gerrard
Ton film culte : Inception
Ton chanteur : Kanye West
Ton plat : Lasagnes au canard
Ton appli mobile : Twitter
Ta série TV : Ma famille d’abord
Ton acteur(rice) : Morgan Freeman
Ton accessoire : Mon téléphone
Ton animal : Un loup
Ton look de tous les jours : Jogging habillé (ou short) et t-shirt, basket
Ton style vestimentaire pour les sorties : Jeans, chemise
Dans ton dressing : On trouve de tout mes surtout des baskets
Ta couleur fétiche : Rouge
Foot manager ou FIFA : Foot Manager même si je ne joue pas trop aux jeux de foot

 

 

 

Incitation_a_laisser_un_commentaire 2

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s