Euro 2016 : L’analyse complète et les notes de France – Roumanie (2-1)

Les Bleus submergés par la pression !

 

Euro2016-France-Roumanie

L’Euro 2016 en France  vient de débuter avec le premier match entre la France et la Roumanie et ce fut déjà les premières émotions, les premières angoisses et peurs, les premiers frissons et les premières joies pour les Bleus car à la fin, c’est la France qui gagne.

 

L’analyse de France – Roumanie  :

france roumanie.jpg

 

 

Grâce à un but d’Olivier Giroud (58ème) et un de Dimitri Payet en toute fin de match (89ème), l’équipe de France s’impose 2-1 lors du premier match de l’Euro 2016 face à la Roumanie. Une victoire qu’il a fallu aller chercher au bout de la nuit.

Il est toujours difficile de débuter une compétition internationale mais quand en plus vous êtes à domicile devant tout votre pays cela complique forcement les choses. Face à une équipe Roumaine combative, les Bleus ont failli vivre l’enfer.

Dès les hymnes nationaux, la tension était perceptible sur les visages des Français et cela s’est poursuivi tout au long du match. Mais c’est surtout la première mi-temps que les Bleus de Deschamps ont complétement raté. La première occasion du match arriva dès la 4ème minute pour les Roumains (la seule d’ailleurs) sur une frappe de Stancu à la suite d’un corner. Lloris repousse le ballon d’un arrêt réflexe. Les Français sont pris à froid mais parviennent également à se créer une grosse occasion par Griezmann qui en deux temps envoie le ballon sur le poteau du gardien Roumain (15ème). Ensuite, plus grand chose d’intéressant dans cette première mi-temps mis à part une triste statistique : 94 ballons perdus. Médiocre performance !

La seconde mi-temps commence comme la première avec une possession Roumaine. Mais les Bleus vont dominer cette deuxième période et finir le match avec 64 % de possession de balle. Les joueurs de Deschamps pensaient avoir fait le plus dur avec le but de la tête de Giroud à la 58ème mais la Roumanie ne s’avoue pas vaincue et bénéficie d’un penalty généreux sur un contact de Patrice Evra. Stancu transforme tranquillement. Il faudra attendre la 89ème minutes pour que Dimitri Payet sauve la France d’une première soirée morose. Sa frappe du pied gauche venant nettoyer la lucarne de Tatarusanu, le gardien Roumain. Au coup de sifflet final, la France peut souffler, mais attendons-nous à souffrir tout au long de cette Euro 2016 !

 

Les 11 de départ :

France : Lloris (cap.) – Sagna, Rami, Koscielny, Evra – Pogba, Kanté, Matuidi – Griezmann, Giroud, Payet

Roumanie : Tatarusanu – Sapunaru, Chiriches (cap.), Grigore, Rat – Pintili, Hoban – Popa, Stanciu, Stancu – Andone

 

Le joueur du match : Payet au sommet de son art

Si on lui avait dit, il y a 6 mois, qu’il serait le héros du premier match des Bleus lors de l’Euro 2016, il ne nous aurait pas cru (et il n’y a pas que lui). Pourtant, il a bien été l’homme du match tellement il a été « énorme » tout le match. Sa qualité technique au dessus de la moyenne a permis aux Bleus de se procurer des offensives intéressantes. Il a impulsé quasiment toutes les attaques des Bleus. Son activité ne s’est pas arrêtée là car il a également était présent dans le replacement quand il le fallait. Il est crédité d’un match plein avec 92 ballons touchés. Une passe décisif sur le but de Giroud et un but exceptionnel contribue à faire de ce match le plus abouti chez les Bleus pour le Réunionnais.

 

Les notes des Bleus :

 

Lloris (6) : Un belle parade en début de match (4ème) puis plus grand chose à faire. Mais il fallait être là au moment à ses coéquipiers en avait besoin.

Sagna (5,5) : Un match correct dont un très bon centre et une prestation correcte défensivement.

Rami (5) : Lui aussi a été auteur d’un match correct. Tendu en début de match, il a su resté concentré. Cela dit, il n’est quand même pas très rassurant.

Koscielny (6) : Très appliqué dans son placement, il a été plus rassurant que son coéquipier. Solide de la tête, il a montré de belles choses et de la sérénité. Important.

Evra (2) : Cela faisant longtemps qu’on ne parlait plus trop de lui, enfin sur le terrain. A tellement vouloir essayer de protéger le groupe France, il a oublié qu’à 35 ans, il est surtout important de se concentrer sur soi-même. Rien offensivement et rien défensivement non plus à part un pénalty provoqué inutilement. Inquiétant, surtout quand on se dit que s’il est encore là, c’est que la concurrence est faible.

Kanté (6.5) : Meilleur milieu de terrain Français lors de ce match, il a bien travaillé défensivement et récupéré beaucoup de ballons.  101 ballons touchés durant ce match montre son activité. Sa fin de première mi-temps et surtout sa seconde période ont été de bonne qualité. Mais à ce poste, il joue quand même un peu trop avec le frein à main.

Pogba (4,5) : Individuellement, il fait ce qu’il veut avec le ballon mais cela reste très insuffisant pour l’équipe. A la différence de Payet, ses dribbles et gestes techniques ne servent pas beaucoup au collectif. Il n’arrive toujours pas à se situer sur le terrain et on a toujours l’impression qu’il marche. Il va vraiment falloir faire plus d’efforts, Paul !

Matuidi (4) : C’est rare (même si sa saison au PSG a aussi été moyenne) mais il est passé à côté de son match. Pas de percussion dans le couloir gauche comme habituellement et même à la récupération, il a peu pesé. Il faut dire aussi qu’il doit toujours avoir un œil sur les errances d’Evra, cela n’aide pas. Mais le plus inquiétant c’est qu’il parait hors de forme physiquement.

Griezmann (3,5) : Il a été un des stars de l’Atlético cette saison et la France entière attend beaucoup de lui. Sur ce premier match, c’est LA déception. Seulement 30 ballons touchés montre sa faible influence. Rien ne sert d’en dire plus, passons à autre chose en espérant que sa saison ne lui pèse pas trop dans les jambes et que ses nouvelles responsabilités chez les Bleus n’appuie pas trop sur ses épaules. Patience ?

Giroud (6,5) : Encore buteur, il continue de faire ce qu’on lui demande, marquer (18ème but en Bleus) ! Fidèle à son jeu, il pèse sur les défenseurs sans arriver à faire des dribbles magiques. Qu’il continue ainsi, simplement.

Payet (9) : voir ci-dessus

Incitation_a_laisser_un_commentaire 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s