Le PSG (Féminine) change d’entraineur, Patrice Lair remplace Farid Benstiti

psg-feminines.jpg

Farid Benstiti, l’entraîneur du PSG Féminine ne le sera bientôt plus. Le Lyonnais de naissance, en poste depuis 2012, est en fin de contrat le 30 juin et suite à une réunion avec ses dirigeants les deux parties ont décidé de ne pas continuer l’aventure. En début de saison, Farid Benstiti avait déjà repoussé un prolongation d’un an. Ce dernier considère être en fin de cycle avec le PSG où il n’a gagné aucun titre mais il a tout de même amené les Parisiennes en finale de la Ligue des Champions lors de la saison 2014-2015.

Que va devenir le PSG ?

Benstiti est un entraineur expérimenté et ne manquera pas de sollicitation. Par contre, l’avenir du PSG pose plus de questions.  Deuxième de D1 Féminine derrière Lyon, les Parisiennes ont inspiré moins de confiance cette saison qu’elles ont pu le faire la saison derrière. Et même si elles vont finir assez proche des Lyonnais à la fin de la saison (classement D1 Féminine), l’ambiance est un peu morose et inquiétante. Entre la grosse défaite à Lyon en demie-finale de la Ligue des champions 7-0 et les rumeurs de nombreux départs dont certaines joueuses cadres, il va falloir que le PSG réussite le recrutement de son nouvel entraineur !

Espérons que les dirigeants respectent leur parole : « Le club réaffirme également sa volonté de poursuivre avec la même exigence le projet ambitieux initié depuis l’arrivée des nouveaux actionnaires en 2011, celui de placer durablement le Paris Saint-Germain féminin au sommet des plus grands clubs de football »

lair

Patrice Lair pour remplacer Benstiti !

Le monde du foot féminin Français est bien petit ! Pour prendre la suite de Farid Benstiti (4 fois champion de France avec l’OL), le PSG vient de choisir Patrice Lair (4 fois champion de France avec l’OL). Certains diront que c’est une progression car Lair a remporté deux fois la Women’s Champions League (2011 et 2012) et qu’il saura mieux que personne comment faire pour faire chuter l’ogre Lyonnais.

Dommage tout de même que l’on ne donne pas sa chance à d’autres entraineurs et même à certaines femmes entraineurs qui prouvent chaque week-end leurs compétences.

La première mission de Patrice Lair sera donc de conserver ses joueuses cadres et ensuite de recruter « du lourd ». Pourquoi pas, du côté de Lyon !

 

Incitation_a_laisser_un_commentaire 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s