Ligue 1 : Genesio et Baills, les entraineurs adjoints au pouvoir

Ce n’est pas la première fois que cela arrive en Ligue 1 mais deux en même temps cela est plus rare.  Pourtant après les départs de Rolland Courbis de Montpellier et d’Hubert Fournier de Lyon, les présidents Nicollin et Aulas ont choisi de promouvoir les entraineurs adjoints de leur équipe première.

Par véritable choix ou simplement pour raison économique, Pascal Baills (51 ans) et Bruno Genesio (49 ans) viennent donc de prendre en main l’équipe première de leur club et ainsi devenir l’entraineur principal. C’est le début de l’aventure Ligue 1 pour ses deux hommes fidèles à leur club depuis très longtemps (plus de dix ans en tant qu’adjoint pour les deux hommes).

Pour le lyonnais, le poste d’entraineur principal ne sera pas une première car Genesio a déjà entrainé Villefranche-sur-Saône (de 1999 à 2001) et Besançon (en 2004). Même si ses deux expériences n’ont pas été une grande réussite, il ne part donc pas de zéro. Il a aussi travaillé au côté d’entraineurs chevronnés comme Houllier, Puel, Perrin et des plus jeunes comme Garde ou Fournier.

 Pour le Montpelliérain, le poste d’entraineur principal sera vraiment une première. Pourtant le milieu du football est unanime sur les qualités de Baills et nombreux d’entre eux se demandent même pourquoi cela n’est pas arrivé plus tôt. Pour chacun d’eux,  il ne fait aucun doute que ce dernier va réussir dans sa nouvelle fonction. Comme Genesio, Baills a longtemps travaillé avec des entraineurs expérimentés comme Courbis (deux fois), Girard ou Fernandez (Jean). Ses expériences compteront forcement dans leur approche de leur nouveau métier. L’autre avantage pour Baills c’est qu’il ne sera pas seul à supporter la pression, le président Nicollin ayant choisi de l’associer à Bruno Martini, jusque-là directeur adjoint du centre de formation.

Mais la meilleure expérience des deux hommes reste leurs expériences de joueur de haut niveau. Ils sauront, sans aucun doute, mettre à profit ce riche passé de joueur professionnel. Pour Bruno Génésio, l’OL n’a plus de secret. Il est au club depuis ses 6 ans et a joué de 1985 à 1995 avec l’équipe première (sauf une saison en prêt à Nice en 83-84).

Pascal Baills n’est pas né à Montpellier mais à Perpignan. Il est arrivé jeune au MHSC pour passer professionnel à moins de 20 ans. Baills et Montpellier, c’est 429 matchs pros en deux fois (Marseille et Strasbourg entre les deux périodes). Il est le joueur à avoir disputé le plus de match avec le MHSC. Respect !

Ces deux-là ont donc toute la légitimité pour prendre le pourvoir au sein de leur club de cœur. La mission de Baills (et de Martini) sera sans doute plus facile. Viser le maintien ne sera pas aisé mais ils y arriveront avant même le sprint final. L’avantage pour Baills, c’est qu’il sera encore l’entraineur de Montpellier la saison prochaine et la possibilité de construire sur la durée est une chance précieuse de nos jours pour un entraineur.

A Lyon, la mission risque d’être beaucoup plus compliquée. Tout d’abord car les ambitions de l’OL sont bien plus ambitieuses que celles des Héraultais. Finir dans les trois premiers, sur le papier cela semble viable. Mais vu l’atmosphère qui règne dans le club actuellement, Genesio devra avant tout soigner les têtes de joueurs (et en dégonfler quelques-unes). Le nouveau coach Lyonnais n’a pas de temps à perdre et devra de suite d’imposer comme le leader du vestiaire. Il devra aussi convaincre une partie des supporters qui trouvent que le « choix Genesio » est un choix un peu « petit bras » pour les hautes ambitions que souhaitent et qu’annonce le président Aulas. Le dernier point noir pour B.G. sera sans doute d’accepter d’être un entraineur de passage. Sauf si Genesio fait une seconde partie de Ligue 1 exceptionnelle, personne ne peut imaginer que Lyon ne cherche pas un entraineur de renom pour la saison prochaine.

Alors lequel des deux suivra les traces de Christophe Galtier, adjoint d’Alain Perrin avant de prendre sa place à Saint Étienne avec la réussite que l’on connait.

Rendez-vous dans quelques années (où peut-être même quelques mois) pour la réponse définitive !

 

Incitation_a_laisser_un_commentaire 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s