Ligue 1 – Pourquoi Adrien Rabiot a raison de vouloir quitter le PSG

adrian rabiot

Il est  le digne représentant de la formation du Paris Saint Germain, celui qui porte les couleurs de son club en Ligue des Champions et qui prouve à l’Europe entière que le PSG n’est pas seulement un club de mercenaire. (et ne l’est pas du tout d’ailleurs). Arrivant de Créteil à 15 ans, il grandit au centre de formation et signe son premier contrat professionnel à 17 ans. Adrien Rabiot, 20 ans (en avril 2015) est en train de se faire une place au sein de l’effectif de star du PSG.

Régulièrement titulaire ces dernières semaines, le jeune homme est-il en train de s’imposer définitivement au sein du groupe et dans l’esprit du coach Laurent Blanc ou ceci n’est-il qu’un intérim pour suppléer Marco Verratti actuellement blessé ?

L’histoire est belle mais le gamin n’est pas dupe et a bien compris qu’une fois que le petit Italien sera de retour, il retournera illico-presto sur le banc de touche parisien,  pour n’en ressortir qu’afin de reposer ses coéquipiers, juste avant ou juste après un match de ligue des champions.  Un second couteau pour boucher les trous et pour assurer le minimum syndical de la Ligue 1.

Mais Rabiot ne voit pas les choses comme cela et lors d’une interview pour Téléfoot, Adrien Rabiot a exprimé haut et fort ce qu’il avait sur le cœur « Je serais prêt à faire toute ma carrière au PSG si j’étais titulaire. J’ai demandé au président d’être prêté si mon temps de jeu venait à baisser d’ici au mois de janvier ».

Pour une fois que nous avons un jeune qui préfère avoir du temps de jeu plutôt que rester ou partir dans un grand club pour ne pas jouer (ou même un  club moyen pour faire du fric !), nous devrions tous nous en réjouir. Surtout si c’est pour un club français.

Certes, si l’on se met à la place du club parisien et de son entraineur Laurent Blanc, qui a toujours vu de grandes choses pour le petit Adrien, ce type de propos est difficile à accepter car un joueur formé au club et dans la lumière de l’équipe première c’est toujours bon politiquement. Mais également bon sportivement, car Rabiot est au minimum un bon joueur de Ligue 1 capable de grossir l’effectif à moindre frais.

Cependant quand on se met à la place du joueur, et aussi un peu pour l’intérêt de l’équipe de France, un jeune qui veut s’émanciper et qui souhaite progresser en jouant est bien évidemment une chose à respecter et à mettre en avant.

Le choix du futur club de Rabiot sera primordial. Rester en Ligue 1, oui pour quel club ?

Il y a peu de clubs capables d’offrir à Rabiot la possibilité de progresser en jouant tous les week-ends. Lyon peut être une bonne alternative mais l’OL compte déjà un effectif important au milieu de terrain et même si Rabiot est meilleur que Tolisso et Ferri, les dirigeants Lyonnais ne souhaitent pas recruter à ce poste. Lille en plein renouveau peut aussi être une alternative intéressante. Mais les deux pistes les plus crédibles en Ligue 1 sont Monaco et surtout Saint Étienne qui, au contraire des Monégasques, est toujours en course en coupe d’Europe.

Le problème pour Adrien Rabiot sera surtout de convaincre ses dirigeants de le prêter à un club concurrent de Ligue 1. Ces derniers, s’ils doivent se résoudre à le prêter, seront sans doute plus enclins à le faire à un club étranger.

Alors pourquoi pas partir à l’étranger ? Rabiot veut jouer, veut être un joueur important et veut donc être un titulaire indiscutable dans un club. Sa préférence reste la Ligue 1 mais il ne ferme pas la porte à un départ pour l’étranger. Sa préférence irait à l’Espagne mais peu de clubs peuvent lui proposer une place de titulaire dans le haut du tableau de la Liga. C’est également le cas en Angleterre. Alors l’Italie (Roma ?) ou l’Allemagne (Dortmund, Schalke 04 ?) peuvent-elles être des destinations crédibles au développement du jeune homme?

Mais que vaut vraiment Adrien Rabiot sur le terrain ?

Finalement, la première question n’est elle pas de savoir si Rabiot a vraiment les qualités d’un futur footballeur de haut niveau, et non celles d’un simple joueur « classique » de Ligue 1 ?

Si la question ne se pose pas, c’est que cela est une évidence pour tout le monde (enfin presque). A 20 ans, il a une maturité hors du commun. Son mental est même plutôt rare à cet âge et c’est l’une des ses principales forces. C’est aussi ce qui l’amène à vouloir quitter un club du Top 10 européen pour vouloir jouer au football. Techniquement, il n’a pas à rougir à côté de ses coéquipiers Italiens (Verratti et Motta). Sous ses airs de joueur nonchalant voir un peu lent, il a la capacité à pratiquer ce qu’on appelle « le dribble court » à une vitesse d’exécution au dessus de la moyenne. Capable également de récupérer un nombre important de ballons, il ne rechigne jamais aux tâches défensives. Il est même le meilleur parisien dans la récupération des ballons depuis le début de la saison. Ses capacités « cardios » lui permettent de courir longtemps sans être trop gêné par la fatigue en fin de match.

Malgré cela, Il doit encore progresser dans son influence offensive. Pas assez passeur décisif, il a encore trop tendance à « se débarrasser » du ballon lorsqu’il est à 20 mètres du but plutôt que frapper.

Rabiot a prouvé cette saison sur un match de Ligue des Champions à Madrid qu’il avait tout d’un grand. Il faut maintenant le reproduire sur plusieurs matchs.

Alors si on veut voir ce que le jeune loup à vraiment dans le ventre, il a raison de vouloir quitter le PSG !

 

Page d’accueil : https://sofootballclub.com/

Incitation_a_laisser_un_commentaire 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s