Division 1 Féminine : Le PSG peut-il priver Lyon de la « Décima » ?

D1 féminineC’est parti pour une nouvelle saison de Football Féminin dans l’hexagone.Et les premières à retrouver les terrains sont les filles de première division.

Pour cette saison 2015-2016, nous allons retrouver les promues l’ESOF La Roche sur Yon, Nîmes Métropole Gard et le grand retour de la VGA Saint Maur. Bienvenue dans l’élite du Football Féminin français pour ses trois clubs.

Pour le reste, il n’y aura sans doute pas de bouleversement dans la hiérarchie du Football Féminin Français.

La 1ère journée qui vient de se jouer, nous l’a déjà prouvé avec les nettes victoires de Lyon et de PSG.

D1  féminine

D1 féminineLyon en route pour la Décima ?

L‘Olympique Lyonnais va tenter de remporter un dixième titre consécutif mais la pression va être forte sur les Lyonnaises, car derrière les prétendants sont en train de réduire l’écart chaque saison. Et puis réussir la Décima (10 titres consécutifs), ce qui n’est pas anecdotique, sera forcément une petite pression supplémentaire.

Pour y parvenir Lyon a recruté malin. S’appuyant sur un effectif déjà compétitif, le président Aulas et son staff technique a ajusté avec le retour de Kaci, les arrivées des espoirs Bleues Lavogez et Mbock, plus l’Allemande Bremer. Mais l’OL a perdu gros avec les départs de L.Dickenmann et E. Bussaglia (Wolfsbourg). Plus M. Plaza, N. Carage et M. Traoré. La profondeur du banc est donc moins importante et ceci est un peu inquiétant.

Pour le Paris Saint Germain, concurrent principal de l’OL, cette saison est décisive. La saison dernière, le PSG s’est encore rapproché de Lyon et a prouvé sa montée en puissance en Ligue des Champions (Finaliste). Les Parisiennes ne doivent donc pas se manquer et ont recruté du lourd ! L’Allemande Anja Mittag arrive après une excellente Coupe du Monde au Canada. Les Brésiliennes Erika et Cristiane seront deux belles joueuses à découvrir. Côté départ, Fatmire Alushi, Karima Benameur, Annike Krahn, Linda Bresonik et Aurélie Kaci sont parties vers d’autres aventures. Le PSG est également en train d’intégrer de nombreuses jeunes joueuses. Le collectifs sera la clé de la réussite !

Pour le podium, Montpellier et Juvisy seront sans doute les mieux armés mais Guingamp ou Soyaux seront à surveiller.

Juvisy qui a fini sur le podium la saison dernière (comme 9 fois sur 10 ces dernières années) a peu bougé cette été. Le plus gros changement vient du banc de touche avec l’arrivée d’Emmanuel Beauchet comme entraineur à a place de Pascal Gouzènes.  Du côté des joueuses, Sandrine Brétigny, Nadia Benmokhtar et Aude Moreau sont parties. Charlotte Bilbault, Sophie Vaysse, Karima Benameur et l’attaquante Américaine Tatiana Coleman arrivent. L’attraction sera de voir la concurrence entre Céline Deville et Karima Benameur pour le poste de gardienne. Intéressant !

Pour Montpellier, Claire Lavogez et Marina Makanza sont parties. Marion Romanelli, Marie-Charlotte Léger et Laura Agard arrivent pour tout casser ! Ce sont également des espoirs du foot français. Mais Montpellier a également attiré deux internationales, l’Espagnole Virginia Torrecilla qui arrive de Barcelone et la Brésilienne Andressa Alves. Autre arrivée surprenante mais qui ne sera pas anodine, c’est celle de l’ancien entraineur Lyon, Patrice Lair en qualité de conseiller sportif.

En Bretagne, l’intersaison de Guingamp ressemble à une saignée ! Charlène Gorce, Audrey Février, Maud Hurault, Ellie Hamon, Fatoumata Baldé et la « star » Guingampaise Griedge Mbock ont déserté. Pour compenser, Alice Benoit, Julie Debever et Charlotte Lorgeré, Mélissa Plaza et Noémie Carge viendront compléter un groupe talentueux mais jeune.

Saint-Étienne a énormément changé avec plus de dix départs presque autant d’arrivées. Mais « les Vertes » ont réussi a conserver Sabrina Viguier et Sarah Palacin.

Soyaux sera une équipe à suivre. En tout cas, moi je crois en ce groupe qui est resté stable et les jeunes sont très prometteuses. Laura Bourgouin veut vraiment exploser cette saison. Mais ce n’est pas la seule.

Enfin les effectifs d’Albi et Rodez ont beaucoup changé surtout pour Albi. Ces deux clubs ne devront pas louper leur début de saison car chaque point va être précieux.

La D1 Féminine va donc être passionnante cette saison avec l’arrivée de nombreuses joueuses étrangères à découvrir et des jeunes joueuses Françaises qui devront prouver qu’elles méritent d’intégrer l’équipe de France pour le JO 2016.

Le pronostic So Football Club :

classement

Place au Football Féminin !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s