Lorik Cana de retour en Ligue 1 ?

canaA l’heure où l’équipe de France de Football se déplace en Albanie pour un match amical préparatoire à l’Euro 2016, rappelons-nous d’un ancien pensionnaire de notre Ligue 1, le capitaine Albanais Lorik Cana.

Aujourd’hui à la Lazio Rome, Lorik Cana reste une ancienne figure importante de la Ligue 1 où il a disputé 191 matchs en 7 saisons.

Né à Pristina, en ex-Yougoslavie, le 27 Juillet 1983, il y vit jusqu’à l’âge de 9 ans avant de partir avec ses parents en Suisse permettant à son père, footballeur professionnel, de poursuivre sa carrière. Pour le jeune Lorik, la passion du football est ancrée dans ses gènes. Il intègre le FC Lausanne à 12 ans et suivra sa formation au sein du club Suisse jusqu’en 2000. Repéré par plusieurs clubs phares dont des Anglais, des Espagnols, il atterrit finalement au Paris Saint Germain et intègre le centre de formation du club Parisien.

Merci Antoine Kombouaré !

Au PSG, Cana intègre le centre de formation. Antoine Kombouaré, qui à l’époque est l’entraineur de l’équipe réserve du PSG, le prend sous son aile car il voit en lui un futur leader de l’équipe première. La situation de la famille Cana n’est pas simple et le PSG hésite à le faire venir au club. Mais Kombouaré fait des pieds et des mains auprès de ses dirigeants et l’arrivée de l’Albanais à Paris est enfin actée après quelques hésitations.

Entre Paris et Marseille, mon cœur balance

En fin de saison 2002-2003, il dispute ses premiers matchs au sein du PSG de Louis Fernandez. La saison suivante 2003-2004, Vahid Halilhodžić devient l’entraineur du PSG et fait de Cana un maillon fort de son équipe-type. 2ème en Ligue 1 et vainqueur de la coupe de France, le PSG fait une grande saison.

La saison 2004-2005 sera un peu plus compliquée pour le PSG mais Cana est toujours à la hauteur. Mais l’aventure à Paris va s’arrêter là, suite à un nouveau changement d’entraineur. Il ne rentre pas dans les plans de Laurent Fournier, ce qui l’oblige à stopper son histoire d’amour avec les supporters Parisiens.

Le dernier jour du mercato estival 2005, Lorik Cana quitte donc le Paris Saint Germain pour … l’Olympique de Marseille ! Le passage chez « l’ennemi » est dur à digérer pour les supporters Parisiens et les supporters Marseillais sont, quant à eux, dubitatifs suite à l’arrivée d’un Parisien.

Mais il ne va pas laisser le doute très longtemps. Sa première saison est excellente et il va définitivement conquérir les Marseillais en marquant le but de la victoire lors du Classico contre le PSG.

Durant ces quatre saisons à l’OM, Lorik Cana sera un leader sur le terrain comme en dehors. Homme très apprécié par tous, il fera toujours l’unanimité. Milieu défensif rugueux et combatif, il disputera sa dernière saison à l’OM en défense centrale. Plus Libero que stoppeur, on peut ainsi remarquer qu’il est aussi un joueur intelligent. Ses anticipations et son placement font de lui un bon défenseur central.

Après la France, direction l’Angleterre pour le club de Suderland. Mais bizarrement, après une belle saison, il part en Turquie pour Galatasaray où il fera également une saison de haut vol. Mais Cana à la bougeotte et il file en Italie. La Lazio Rome et ses Tifosi l’accueillent pour un contrat de cinq ans. Ses quatre premières saisons sont correctes sans pour autant s’imposer pas comme un leader indiscutable.

Et maintenant, retour en Ligue 1 ?

Lorik Cana vient donc de disputer sa quatrième saison à la Lazio et cette dernière fut la plus compliquée. En début de saison 2014-2015, la Lazio change d’entraineur et donne les clefs à l’Italie Stefano Pioli. Pas une bonne nouvelle pour Cana qui ne jouera que 17 matchs en Serie A.

Que va-t-il se passer maintenant ? Lorik Cana a un bon de sortie de la part de son club et à 31 ans, il ne serait pas contre un dernier bon contrat. Plusieurs possibilités pourraient le tenter avec des préférences pour l’Angleterre ou l’Espagne. Un retour en France et en Ligue 1 n’est pas à exclure mais pas n’importe où ! Revenir dans l’un de ses anciens clubs est une possibilité mais aujourd’hui le PSG est dans une autre dimension. Reste l’OM qui doit trouver un joueur de son profil soit en défense centrale soit au milieu. Ce type de joueur est aussi ce qu’aime Bielsa. Ce dernier va rester à l’OM et selon certaines rumeurs, l’Argentin observerait de près les performances de Cana.

Même si des clubs comme Bordeaux, Saint Étienne mais surtout Monaco et Lyon, qui vont jouer la Ligue des Champions, sont des solutions crédibles c’est véritablement bien l’OM qui tient la corde pour pouvoir recruter Lorik Cana.

En tout cas, ne pas s’intéresser à ce joueur serait une nouvelle preuve que les clubs Français ne savent pas très bien recruter. Et dans la période actuellement où des pays comme la Russie, le Portugal ou la Turquie sont devenus de nouveaux eldorados, la Ligue 1 a intéret à recruter malin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s