Les 24 h du sport Féminin doivent disparaitre

Pourquoi faisons-nous une journée pour le sport féminin ?

femnine

Simplement parce que le sport féminin n’est pas assez mis en avant tout au long de l’année mais également pas suffisamment respecter pour ce qu’il est vraiment. A quoi sert-il de comparer des hommes et des femmes ? Nous savons tous que les hommes et les femmes sont différents avec chacun, de nombreux atouts. Nous devons accepter ces différences et les apprécier. Pour ceci, il faut que les spectateurs mais aussi les professionnels du milieu et les journalistes arrêtent de toujours vouloir comparer les sports masculins et les sports féminins. Une coureuse de 100 m ne sera jamais comme un coureur de 100 m. Pourtant les deux sont beaux à regarder et les deux procures des émotions. Ceci n’aide pas au développement du sport féminin.

Depuis la création de la TNT, c’est un évènement sportif qui détient le record d’audience historique. Il s’agit même d’un sport féminin ! En l’occurrence, la demi-finale de la Coupe du monde de football féminin entre la France et les Etats-Unis en juin 2011 (2 430 000 téléspectateurs). Les Bleues attirent donc les amateurs de football.  Il y a donc de vrais moyens de donner un maximum de visibilité dans les médias au sport féminin.

Pourtant peu de médias « s’investissent à fond ». Eurosport tente des choses, mais timidement. Ils ont tout de même lancé une émission 100 % foot féminin « Femmes de foot ». Ils détiennent également avec France 4, les droits de la D1 féminine de football et de la Coupe de France. Direct 8 avait choisi de mettre les moyens sur le foot féminin après ses bons résultats de l’équipe de France lors de ses dernières années mais Canal +, le nouveau propriétaire de cette chaine depuis deux ans, a choisi un autre virage. Même le sélectionneur Philippe Bergeroo, ne comprend pas : «Depuis notre arrivée, il y a eu peu de matchs qui ont été retransmis. Pourtant, on sait que derrière il y a énormément de supporters qui voudraient voir jouer l’équipe de France féminine. Quand on a été joué au Mans, il y avait tout de même 13 000 personnes alors qu’on a joué contre la Bulgarie, une équipe vraiment très faible ».

Un autre point difficile à comprendre, c’est que l’ensemble des médias reconnaissent que le football féminin est un spectacle reconnu et intéressant à diffuser. Alors pourquoi, ne pas le mettre plus en avant ? Trop de risques pour des chaines comme Canal + ou BeIN Sports qui se disent les chaines du football ! 

Et le championnat de France féminin de Division 1 ?

Il existe encore de grosses différences de niveau entre le grosses équipes, Lyon, Paris Saint-Germain, Juvisy, Montpellier et les équipes du bas du classement. Difficile donc pour la crédibilité de ce championnat. Les clubs font beaucoup d’efforts pour se structurer avec le soutien indéniable mais vital de la FFF. Il y a une vraie politique de formation des jeunes joueuses. Des Pôles régionaux sont même créés. Mais ceci va être long et même si le foot féminin Français va devenir sans conteste l’un des meilleurs du monde c’est surtout les mentalités qu’il faut changer. Car dès aujourd’hui, regarder des matchs comme Lyon-PSG, Juvisy-Lyon ou même un derby comme Juvisy-PSG procurent de l’émotion et les performances sont d’un très bon niveau footballistique. Il faut simplement regarder le spectacle que l’on a devant soit sans vouloir le comparer avec autre chose.

Malheureusement donc, en 2015 il faut donc passer par « les 24 heures du sport féminin » pour donner de la visibilité dans les médias aux sports féminins. Quelle honte !

Diffuser le sport féminin à seulement 8% est bien une aberration et le chemin est encore long pour avoir la reconnaissance méritée. Rêvons d’une période où les médias ne seront pas dans l’obligation de diffuser comme lors de ce week-end mais plutôt qu’ils le fassent avec envie et motivations réelles et justes. Rêvons donc que ces 24 heures disparaissent à jamais et deviennent les 365 jours du sport féminin.

Rappelons au novice que le foot féminin n’a pas été créé dans les années 2010 mais dans les années 1970. On a donc besoin d’initier les gens au sport féminin et ce n’est pas seulement aux femmes de le faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s