La Ligue 1 en 2014-2015 ce sera…

La saison de Ligue 1 vient de reprendre et comme pour chaque saison beaucoup de questions se posent. Nous aurons les vraies réponses en Mai 2015 mais d’ici là, voici donc la Ligue 1 en 20 questions :

ligue1Zlatan sera-t-il toujours seul au monde des buteurs ?

La saison dernière, il était parti sur des bases de folie avant de craquer un peu en fin de saison. Malgré tout, il a fini meilleur buteur de Ligue 1 avec 26 buts, loin devant les cinq suivants, Kalou, Aboubakar, Gignac, Cavani, Ben Yedder avec 16 buts chacun. Cette saison, Falcao jouera une saison complète et le duel sera à suivre. Cavani a demandé à jouer dans l’axe, son vrai poste. Ce sera donc plus facile pour lui de marquer plus de buts. Nous pouvons aussi attendre une bonne surprise des Français. Sans oublier les nouveaux avec en tête de liste, Michy Batshuayi (BEL) de l’OM. Ou peut-être le retour du vrai Darío Cvitanich.

Le pari SFC : Ibra sera toujours devant mais il ne marquera pas plus de 25 buts car Cavani jouera plus souvent dans l’axe et donc Ibra plus souvent sur le banc (Attention à une blessure également). Lacazette sera à surveiller de près.

Qui de Areola ou Boucher sera l’espoir n°1 dans les buts ?

Le second est le gardien titulaire de l’équipe de France Espoirs, le premier est son concurrent numéro 1. Ces deux jeunes garçons sont les grands espoirs du football Français à leur poste. Ces dernières années, l’inquiétude grandissait sur la faible succession des Lloris, Mandanda Ruffier et consorts. L’espoir est donc grand sur ces deux jeunes. Leurs qualités sont certaines mais ils leur restent encore du travail surtout dans la régularité. Cette saison, ils seront titulaires en Ligue 1, la confirmation est donc attendue.

Le pari SFC : Avantage Areola. Il semble en mesure de prendre l’avantage dans un club qui ne jouera pas la descente. Son caractère et son charisme le fera grandir et prendre d’avantage sur le discret mais talentueux Boucher.

Que peut espérer de plus l’AS Monaco ?

Saison 2013-2014, Monaco revient en Ligue 1 après 2 saisons en Ligue 2. L’ASM fini la saison à la seconde place. Chapeau bas Messieurs, chapeau bas Monsieur Ranieri. Mais Rybolovlev, président Monégasque, ne veut plus du coach Italien et choisi le jeune Portugais (40 ans) Leonardo Jardim. L’objectif est de continuer de grandir et pratiquer un football plus … offensif. Le problème, c’est qu’il sera difficile de faire mieux et de lutter contre Paris sachant que la Ligue des Champions va leur prendre beaucoup d’énergies.

Le pari SFC : L’ASM ne fera pas mieux et risque même de ne pas finir deuxième. Ils peuvent espérer la troisième place et remporter une coupe National pour sauver sa saison.

Combien de temps la méthode Bielsa peut-elle tenir en France ?

L’entraineur Marseillais a été le « joujou » des médias durant tout l’été. Il arrive avec une réputation de « fou » avec des méthodes militaires. Mais nous sommes en France et dans notre pays, cela n’a jamais été de bonnes méthodes sur la durée. Le Français n’aime pas qu’on le bouscule trop. Même si ce sont des méthodes qui remettent de l’ordre dans la maison au début sur la durée c’est plus compliqué. Alors combien de temps l’effet Bielsa durera-t-il (s’il y en a un car sans défense comme cet OM-là, même le meilleur entraineur du monde n’aurait pas d’influence) ?

Le pari SFC : Même si Bielsa passe la saison à l’OM ce qui est très probable, c’est surtout pour la saison suivante que ce sera compliqué. Et la plus grosse difficulté de l’entraineur Argentin sera de cohabiter avec le président Labrune. Alors parions qu’il y aura au minimum des clachs entre les deux !

Lyon ou Saint Etienne dans le top 5 ?

Après des années de disette pour l’un et de règne pour l’autre, la situation des deux rivaux semble s’inverser. Saint Etienne est depuis quelques années revenu sur le devant de la scène Française avec une certaine stabilité dans l’équipe dirigeante comme dans le groupe de joueurs. A l’inverse, Lyon a vu partir tous ses joueurs et ne peux plus recruter en masse. Heureusement, la formation Lyonnaise sauve le club et l’OL continu de lutter pour les cinq premières places de Ligue 1. Cette saison la bataille sera encore rude et les derbys auront un goût de suprématie régionale encore plus important que les saisons précédentes. En espérant seulement que seul le jeu prendra le dessus !

Le pari SFC: Les Verts misent sur la stabilité mais perdent des joueurs importants chaque année. Ils tentent des paris dans le recrutement mais un jour les paris ne seront pas gagnants. Cette saison risque d’être compliquée pour eux. Pour les voisins Lyonnais arriver à faire une saison complète avec ses nombreux jeunes inexpérimentés serait un exploit. Mais avec Aulas rien n’est impossible.

Ben Yedder passera-t-il le cap ?

Meilleur buteur Français la saison dernière (à égalité avec Gignac) avec 16 buts,  Wissam Ben Yedder sera de nouveau sous les projecteurs des buteurs Français en Ligue 1. La concurrence sera sans doute la même avec Gignac et Lacazette (15 buts en 2013/2014). Mais le véritable adversaire du jeune (24 ans) Toulousain sera avant toute chose son équipe. Le TFC de Casanova à beaucoup recruté lors de ce mercato estival mais « la mayonnaise » va-t-elle prendre dans ce groupe et permettre au TFC de bien figurer en Ligue 1 ? Ben Yedder sera donc dépendant de ses coéquipiers pour faire une grande saison et peut-être entrevoir les portes de l’équipe de France.

Le pari SFC : Cela fait maintenant deux saisons de Wissam marque plus de 15 buts en Ligue 1 (15 en 2012/2013 et16 en 2013/2014). Parviendra-t-il à franchir un nouveau cap ? Il en a largement les moyens si l’on ne juge que ses qualités individuelles mais le TFC devra aussi être à la hauteur pour l’aider. En tout cas, Ben Yedder a le niveau pour pointer son nez chez les Bleus.

Pendant combien de journées les arbitres utiliseront ils la bombe de spray ?

Nous l’avons découvert lors de la coupe du Monde au Brésil, la voici qui débarque en Europe. La fameuse bombe de spray qui permet aux arbitres de tracer une ligne temporaire pour placer le mur de l’équipe qui défend. C’est une bonne initiative qui va permettre de surveiller plus facilement si les défenseurs respectent ou non la distance réglementaire et si les tireurs tentent d’avancer le ballon de quelques mètres. Cette initiative va permettre d’aider les arbitres mais faut-il encore qu’ils l’utilisent toute la saison !

Le pari SFC : Même si c’est très facile à porter pour un arbitre, il est fort possible que ces derniers se lassent de l’appliquer toute une saison. Sur la durée et surtout en hiver, cette bombe sera-t-elle si efficace ? Difficile à dire aujourd’hui mais il y a fort à penser qu’elle restera au placard après l’hiver et nous ne la reverrons pas au printemps.

Est-ce qu’une interdiction de recruter peut empêcher de se maintenir ?

Nantes et Lens sont interdits de recrutement pour cette saison. Même si cela peut encore changer pour les Lensois, ils auront de toute façon perdu beaucoup de temps dans la préparation et des points précieux seront perdus. Ce sera donc difficile pour les deux clubs de faire bonne figure lors de cette saison de Ligue 1. Pour Nantes, l’effectif est déjà rodé à la Ligue 1 mais pour les Lensois, la majorité des joueurs vient de Ligue 2 et l’apprentissage sera sans doute très difficile.

Le pari SFC : Lens aura beaucoup de mal à se maintenir et il faudra beaucoup de solidarité pour y parvenir. En plus, le stade Bollaert étant en travaux pour l’Euro 2016, le 12ème homme aura moins de poids au stade de la Licorne à Amiens. Pour Nantes, s’ils parviennent à gagner les matchs importants pour le maintien et s’ils prennent un maximum de point à domicile devant leur public, cela devrait suffire pour le maintien et attendre des jours meilleurs. Donc Nantes se maintiendra mais pas Lens.

Le PSG va-t-il changer de système de jeu ?

Depuis l’arrivée de Laurent Blanc, le 4-3-3 est le schéma tactique préférentiel des Parisiens. Le problème c’est que c’est quasiment l’unique schéma utilisé et que pour passer le cap cette année (surtout en Ligue de Champions), il faudrait absolument avoir un schéma tactique de secours. L’autre point important c’est que le PSG possède peu de joueurs de couloirs surtout à gauche et qu’avec Ibrahimovic et Cavani plus Pastore, un 4-4-2 en losange serait plus adapté. (On en reparle bientôt sur Le Foot Pour Tous avec un article spécial tactique du PSG).

Le pari SFC : Laurent Blanc ne pourra pas faire autrement que d’essayer un autre schéma tactique s’il veut satisfaire et mettre dans les meilleures conditions tous ces jours. Surtout que Paris ne recrutera pas de milieu offensif gauche et que Pastore à gauche c’est du gâchis. Le 4-4-2 en losange semble vraiment le mieux adapté pour progresser.

Lorient se remettra du départ de Gourcuff ?

C’est la fin d’une époque, Christian Gourcuff vient de quitter Lorient pour une nouvelle aventure. Depuis 2003, les merlus n’ont connu que lui est ses méthodes. Place maintenant à Sylvain Ripoll. Joueur au FC Lorient de 1995 à 2003 et adjoint de Christian Gourcuff depuis 2005, Loïc Féry le président de Merlut a donc choisi la continuité. Bonne ou mauvaise chose, la maison Lorientaise tentera donc un passage en douceur.

Le pari SFC : La saison du FC Lorient sera difficile. L’icône Gourcuff et sa poigne de fer étant parti, il est possible qu’il y est un peu de relâchement au sein du club. Pas de quoi paniquer mais cette saison, ils lutteront jusqu’au bout pour leur place en Ligue 1. Après une saison de transition, Lorient retrouvera ensuite ses esprits.

Qui va descendre ?  

Cette saison, la lutte va encore être rude pour sauver sa peau en Ligue 1. Et de nombreux clubs vont devoir batailler. A commencer par les promus Caen, Metz et Lens car comme quasiment toutes les saisons au moins un de cela fera l’ascenseur. Mais d’autres ne sera pas à la fête. Parmi eux, Guingamp qui chaque année est annoncé descendant, Nice qui devra compter sur un grand Darío Cvitanich, Reims devra continuer de pratiquer du beau football,  Lorient assurer l’après Gourcuff, Nantes faire sans recrutement, Evian-TG remettre de l’ordre dans sa maison et peut-être même une surprise parmi ceux qui se pensent tranquille.

Le pari SFC : Evian-TG aura beaucoup de mal à se sauver cette saison. Au-delà du terrain le club ne vit pas dans une grande sérénité. Un des promus (minimum) va aussi redescendre et vu l’été que vient de passer Lens, ce serait un miracle de les voir se sauver. Et même si on n’est pas à l’abri d’une mauvaise surprise pour certains, Metz pourrait-être le troisième larron de cette mauvaise blague.

La valse des entraineurs va-t-elle continuer ?

La saison dernière et l’intersaison ont été mouvementées pour les entraineurs de Ligue 1. Cette nouvelle saison sera également le lot de nombreux bouleversements chez les coachs. Vu la fragilité des clubs cette saison, il y a donc de bonnes chances que la valse continue.

Le pari SFC : Parions pour 4 coachs remplacés avant la fin de cette saison. Et parmi eux, le premier pourrait-être Pascal Dupraz suivi d’Antoine Kombouaré, Jean Luc Vasseur et … Laurent Blanc.

Qui seront les nouveaux appelés par Deschamps ?

Comme chaque saison de nouveaux joueurs Français vont apparaitre sur le devant de la scène ou confirmer le bien que l’on pense déjà d’eux. Didier Deschamps sera au moins aussi attentif que nous et n’hésitera pas à donner sa chance à certains.

Le pari SFC: Le sélectionneur va s’appuyer sur les joueurs présents à la Coupe du Monde mais en vue de l’Euro 2016, quelques joueurs vont apparaitre. Parmi les potentiels : Areola, Ben Yedder, Corchia, Imbula, Thauvin, Kurzawa, Stambouli, Rabiot et une ou deux surprises.

Quelle sera la moyenne de buts ?

C’est bien connu, en Ligue 1 il y a moins de buts que dans les quatre autres grands championnats. Avec une moyenne de 2.5 buts, la Ligue 1 est loin de ses voisins Italiens 2,66 buts en Serie A, Espagnols 2,93 buts en Liga, la « grande » Premier League avec seulement 2,68 buts et surtout la Bundesliga avec … ses 3,16 buts de moyenne. Nous pouvons nous défendre en disant que le nombre de buts inscrit dans un championnat ne fait pas de celui-ci un grand championnat mais plutôt un championnat de spectacle et que dans le foot un bon championnat doit comporter de bons gardiens, défenseurs, animateurs et buteurs ce que l’on a mais aussi et surtout une vraie volonté de faire du spectacle, du beau jeu. Et là est bien le problème de la Ligue 1. Ne rêvons donc pas de voir la Ligue 1 passer rapidement à 3 buts de moyenne même si les nouvelles générations d’entraineurs nous aident à changer les mentalités et même si nous avons au moins trois pointures de serial buteur en Ligue 1 avec Ibrahimovic, Cavani et Falcao.

Le pari SFC : Nous n’avons pas dans notre beau pays le goût du risque. C’est pourquoi même sur un terrain de football, nous cherchons avant tout à faire les choses proprement, à commencer par bien défendre. Les entraineurs d’aujourd’hui souhaitent tout de même apporter un peu plus de folie et de spectacle, enfin ! Malgré tout, cela ne changera pas très rapidement et si cette saison la moyenne de buts est de 2,7 se serait le paradis. Espérons déjà 2,5 et continuons de rêver à mieux.

Quel record le PSG battra-t-il cette saison ?

Même si le Paris Saint Germain a déjà battu des records en Ligue 1 la saison dernière (nombre de points, plus grand nombre de victoire …), il est tout à fait possible d’en battre de nouveaux cette saison. Le plus grand nombre de victoire à domicile appartient toujours à Saint Etienne (1974-1975) avec 19 victoires, le plus grand nombre de victoires consécutives, Bordeaux : 11 (2008-2009), le plus petit nombre de défaites dans la saison, Nantes : 1 (1994-1995), le plus petit nombre de buts encaissés, Marseille : 21 (1991-1992), le plus petit nombre de buts encaissés à domicile, Saint Etienne : 4 (2007-2008), la plus longue invincibilité, Nantes : 32 matchs (1994-1995).

Le pari SFC : Cette saison sera une année compliquée pour le PSG car leur esprit est ailleurs, en Ligue des Champions. Malgré tout, il sera encore en passe de battre quelques records. Le Parc des Princes sera-t-il une forteresse ? En tout cas, parions que les records que battra Paris cette saison seront liés à leurs résultats à domicile.

Qui sera l’équipe surprise ?

Comme chaque année, une équipe viendra troubler les pronostics du début de saison. Cette saison est donc déjà offerte au PSG devant Monaco et Marseille, Saint Etienne, Lyon ou Lille. Maintenant il suffit juste de trouver qui viendra s’immiscer dans cette hiérarchie. Rennes, Bordeaux, Montpellier, Toulouse sont des candidats crédibles mais seront-ils les seuls ?

Le pari SFC : Le Bordeaux de Sagnol sera intéressant à suivre cette saison, tout comme le Bastia de Makelele. Si Montanier arrive a dompter ses Rennais peut-être qu’il seront aussi une des bonnes surprises.

Le vrai Cvitanich sera-t-il de retour ?

Il y a deux ans nous découvrions l’Argentin arrivant de Boca Juniors. Après une première expérience moyenne en Europe, à l’Ajax Amsterdam, il repart ensuite en Amérique du Sud. Il revient donc en Europe et en Ligue 1 en signant à l’OGC Nice en Aout 2012. Sa première saison est impressionnante, maquant 19 buts en 29 matchs de Ligue 1. Mais la saison passée qui devait être celle de la confirmation a été très moyenne. Dario marquera seulement 8 buts en 31 ans de Ligue 1. Cette saison est donc la saison du rachat et enfin de la confirmation. Mais Dario devra aussi compter sur l’aide de ses jeunes coéquipiers Niçois qui ont eux aussi sombré la saison dernière. Ce qui est sûr, c’est que Cvitanich en bonne condition physique et en confiance, est un buteur de grande classe.

Le pari SFC : Cvitanich a fait une belle première saison comme l’OGC Nice. Alors est-ce l’Argentin qui a porté les Aiglons vers l’Europe ou tout le groupe Niçois qui a aidé Dario a marquer beaucoup de buts ? Il y a des chances que l’un ne peut pas aller sans l’autre. Et pour que Cvitanich marque de nouveau 15 à 20 buts, il ne faudra pas que l’OGCN soit dans les profondeurs du classement. Il y a fort à penser qu’on ne reverra jamais le vrai Cvitanich en Ligue 1.

Qui sera le meilleur novice sur un banc de Ligue 1 ?

Makelele, Sagnol, Garande, Ripoll, Bielsa, Jardim, Vasseur sont tous des bizuts sur les bancs de Ligue 1. Le seront-ils tous à la fin de la saison ? Probablement pas. Mais parmi eux, il y en aura surement un ou deux qui se démarquera positivement. Et même si Jardim voir Bielsa auront l’avantage d’avoir les meilleurs effectifs, il n’est pas sûr que ce soit eux qui s’en sortent le mieux.

Le pari SFC : Jardim va avoir beaucoup de mal à succéder à Ranieri. Bielsa devra s’acclimater à la France, à Marseille et à la Ligue 1. Garande, Vasseur et Ripoll devront faire avec des groupes moyens. Makelele et Sagnol pourront, quant à eux, peut-être tirer leur épingle du jeu.

Qui sera le meilleur « nouveau » ?

David Luiz est pour l’instant l’attraction numéro 1 de ce mercato mais sera-t-il la révélation des nouveaux joueurs de Ligue 1. Michy Batshuayi, le jeune Belge de l’OM sera aussi une attraction intéressante à suivre. Il y a aussi ceux qui sont inconnus, Jimenez (Metz – VEN), Palomino (Metz-ARG), Gueye (Metz-SEN), G. Gillet (Bastia-BEL), Juelsgaard (Evian-DAN), Camus (Evian-TUN), Nistor (Evian-ROU), Nielsen (Evian-DAN), Lossl (Guingamp-DAN), Jacobsen (Guingamp-DAN), Marco Lopes (Lille-POR), Menendez (Monaco-ESP), Gissi (Montpellier-SUI), Hansen (Nantes-DAN), Shechter (Nantes-ISR), Hult (Nice-SUE), Vercauteren (Nice-BEL), Mexer (Rennes-MOZ), Zajkov (Rennes-MAC), Pedro Henrique (Rennes-BRE), Hosiner (Rennes-AUT), Van Wolfswinkel (Saint Etienne-P.B.), Grigore (Toulouse-ROU), Veskovac (Toulouse-SER), Matheus (Toulouse-BRE), Furman (Toulouse-POL), Pesic (Toulouse-SER). Certains joueront très peu voir pas du tout mais il y aura forcément des révélations parmi ceux-là. Il est donc bien de savoir qu’ils sont arrivés en France ! Notons que la filière Danoise marche bien et malheureusement mis à part Rennes et Toulouse, pour les autres … peu de recrues (En plus, Rennes avait déjà recruté en janvier avec les arrivées intéressantes de Grosiski (POL) et Toivonen (SUE)).

Le pari SFC : Et bien franchement, ces recrues ne font pas rêver ! Mais l’avantage c’est que nous allons forcement découvrir de nouvelles pépites. Marcos Lopes (Lille) et G. Gillet (Bastia) sont nos coups de cœur à suivre.

Jordan Ayew a-t-il compris ?

Le jeune Ghanéen formé à l’OM vient de signer à Lorient pour bénéficier de plus de temps de jeu. C’est une très bonne chose pour lui d’évoluer dans un club plus tranquille que l’OM pour travailler et continuer de grandir. Jordan est un joueur doué avec une technique au-dessus de la moyenne mais les doutes sont surtout sur sa personnalité et sa capacité de garder son calme et ses nerfs dans toutes les circonstances. Difficile pour lui de rester concentré sur le jeu et son attitude est trop souvent énervante. Franchira-t-il un palier cette saison ? Rien n’est moins sûr.

Le pari SFC : Jordan a sans doute dans les pieds un peu de la pépite que possédait son père, le grand Abedi Pelé. Mais pour être un grand footballeur, on ne peut pas se contenter de son talent footballistique. Il faut aussi « un talent d’Homme ». Jordan Ayew restera donc toujours un éternel espoir.

carte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s