La Ligue 1 dit merci à Mathieu Valbuena

valbuenaC’est l’histoire qu’un garçon que personne ne voulait chez les professionnels. Pourtant, l’histoire commence bien. Le petit Mathieu est repéré par les Girondins de Bordeaux et intègre le centre de formation des Girondins à 8 ans. Venant du club de Blanquefort où habitent ses parents, il passera sa jeunesse dans ce centre de formation et y jouera jusqu’à ses 18 ans. Après deux saisons dans cette catégorie et ne sera pas conservé par les éducateurs Bordelais. Pour des raisons encore nébuleuses et même si sa petit taille (1m67) lui jouera vraisemblablement de mauvais tours, personne ne veut de lui chez les professionnels. Retour donc à la case amateur. Il signe dans le club  de Langon Castets FC en CFA 2. Ce club de 5ème division ne lui permettant pas de vivre, il trouve un emploi de vendeur dans un magasin de sport. Mais ses qualités techniques sont au-dessus de la moyenne. Après une saison, il part pour Libourne-Saint-Seurin en National. Après une première demi-saison correcte, le FC Libourne change d’entraineur et engage Didier Tholot. La coach a tout compris et souhaite construire l’équipe autour de Mathieu. C’est l’explosion pour Valbuena qui contribuera grandement à la montée de Libourne en Ligue 2 lors de sa seconde saison chez les Pingouins. Il sera même élu meilleur joueur de National lors de cette saison 2005/2006.

Plusieurs clubs de Ligue 1 et de Ligue 2  s’intéressent enfin à lui. Finalement, en Juillet 2006, Mathieu Valbuena signe à l’Olympique de Marseille pour 3 ans. La première saison n’est pas facile avec une blessure dès l’été et une concurrence importante (Nasri, Ribery). Un peu moqué lors de cette première saison, son intégration se passe moyennement.

Guerets, un vrai père

La saison suivante commence mal pour l’OM et Albert Emon est limogé. Un nouveau Belge arrive donc à Marseille (après le grand Raymond Goethals). Eric Guerets va être un accélérateur important dans la carrière de Valbuena. Il lui fera confiance et lui confiera de plus en plus les clefs du jeu Marseillais. Chaque intersaison, il est annoncé partant pour des grands clubs. Mais il reste fidèle à l’OM est continu de progresser. Durant le passage de Guerets, « le Petit » comme l’appelé le coach Belge s’imposera comme un leader et sera replacé dans l’axe, comme un meneur de jeu. Malheureusement, le club Olympien ne gagne toujours pas de titre. Il faut l’arrivé de Didier Deschamps pour que les choses changent et que l’OM gagne enfin un titre de Champion de France. Pourtant au début, la relation Deschamps / Valbuena est froide. Deschamps n’a pas besoin de meneur de jeu dans son 4-3-3 et ne souhaite pas le conserver. Après la première partie de saison, Valbuena est tout proche d’un départ au mercato d’hiver mais encore une fois ce ne se fera pas et lors de la deuxième partie « Petit Vélo » reprend le pouvoir et les clefs du jeu Marseillais.

Chaque fin de saison, il est annoncé partant, chaque début de saison, il est mis en concurrence et à la fin, il s’impose toujours grâce à un mental exemplaire. Ce mec est incroyable !

Il est toujours là quand on ne l’attend pas. En équipe de France, c’est pareil. Appelé dès 2008, il fera ses débuts seulement en 2010. Il participera à la coupe du Monde 2010 avec Raymond Domenech. Partant remplaçant avec Domenech comme avec Blanc, il fait régulièrement de bonnes performances. L’Euro 2012, restera toujours une énigme car Laurent Blanc ne le fera pas jouer une seule minute. Avec Deschamps, qui le connait bien, son statut change et il devient un titulaire chez les Bleus. Lors de la dernière coupe du Monde au Brésil, il est très bon et il est maintenant un leader des Bleus.

Aujourd’hui, il a choisi de passer à autre chose et de quitte la Ligue 1 qu’il a enchanté (et aussi un peu énervé par ses roulades). Ce garçon est un exemple de volonté et de travail. C’est un dribleur de grande classe capable par sa vivacité de dérouter ses adversaires sur un ou deux pas. Son autre point fort est sa qualité de passe hors norme. A chaque coup de pied arrêté, il est d’une précision chirurgicale. Sa frappe de balle est aussi d’un très bon niveau. Même si ces qualités techniques n’ont jamais été remises en cause. Par contre, certains ont eu des doutes sur ses capacités physiques. Et pourtant, il en prend des coups et les encaisses plutôt bien. Il a toujours été balloté et mis en concurrence sans jamais rechigner et à la fin c’est toujours lui qui s’impose.

Alors aujourd’hui, toute la Ligue 1 et les amateurs de foot te disent MERCI Mathieu. Même si nous sommes un peu déçus de te voir partir en Russie, nous sommes impatients de te revoir avec les Bleus que tu continueras de porter jusqu’à l’Euro 2016.

Tu n’es pas grand, tu es immense. Bon vent « Petit Vélo » !

valbuena2                                   valbuena3

Trop grand Valbuena pour une image Panini                           Alors ça c’était avant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s