L’aventure continue pour l’équipe de France, en route vers l’Euro 2016

bleusChers supporters des Bleus, vous pouvez sécher vos larmes. L’aventure Coupe du Monde 2014 au Brésil est terminée mais ce n’est que le début de l’aventure. Il y a un mois, l’équipe de France de Didier Deschamps se faisait éliminer en quart de finale de la Coupe du Monde contre les futurs champions du Monde Allemands.

Après avoir repris nos esprits, l’euphorie du début étant passée et la déception de l’Allemagne digérée, il est temps de parler du futur. Et le futur arrive vite, dès septembre avec ce premier match amical contre l’Espagne au Stade de France. L’objectif de ces deux prochaines années est très clair, se préparer pour remporter la victoire lors de EURO 2016 en France. Et comme pour toutes les générations passées, une victoire se construit avant tout sur l’apprentissage des expériences antérieures. C’est pourquoi, l’aventure Euro 2016 a déjà commencé et l’aventure de ce groupe ne s’arrête pas à cette coupe du Monde Brésilienne. Comme pour la victoire à l’Euro 84 qui avait démarré au Mondial 82 ou celles de 98 et 2000 qui avait débuté en 1996 lors de l’Euro 96, les bases de la maison Deschamps sont posées. Maintenant, il faut consolider les fondations et entreprendre les finitions. Et cette étape sera, sans doute, la plus dure à réaliser.

Entre deux compétitions Internationales, Euro – Coupe du Monde ou inversement, il y a toujours de nombreux changements dans les équipes nationales. Sur un groupe de 23 joueurs, environ 40 % des groupes sont modifiés. Ceci pour des raisons bien différentes, retraite, changement de club non concluant, baisse de forme, blessure, choix tactique, choix du coach … Le plus dur pour Deschamps sera de conserver « sa colonne vertébrale ».

Décryptage des bleus d’aujourd’hui et peut-être de demain.

Dans les buts pas trop d’inquiétudes même si nous n’avons pas actuellement de Neuer, les gardiens sont au niveau. Mais prudence tout de même car en Ligue1, depuis quelques années, les meilleurs sont rarement des Français (Ochoa, Ospina, Enyeama entre autres). En défense, le chantier est en cours depuis très très longtemps. Depuis 2000 exactement, il n’y a pas eu beaucoup de stabilité et surtout de solidité. Aujourd’hui, les défenseurs Français sont jeunes, Varane 21ans, Sakho 24 ans, Mangala 23 ans plus Laporte 20 ans et d’autres. Mais attention car même s’ils sont jeunes et doués, la stabilité pourrait être remise en cause. La santé de Varanne est fragile, la situation de Sakho en club est incertaine et Mangala sera-t-il au niveau d’un grand club comme Manchester City ?  Ils sont actuellement chaperonnés par deux « anciens » que sont Koscielny 28 ans ou Debuchy 29 ans. Et justement derrière Debuchy, couloir droit de la défense c’est le grand vide ! Même si Sagna est toujours là, il aura 33 ans en 20016. Mais où sont les jeunes ? Sébastien Corchia 24 ans en est un mais il devra confirmer son potentiel cette saison au LOSC. A gauche, Digne 21 ans a gouté à l’ambiance Coupe du Monde. Kurzawa 21 ans, Benjamin Mendy 20 ans, ne sont pas loin. Malheureusement en France, on ne forme pas assez de vrais latéraux modernes et ça se voit en équipe de France, il y a des manques.

Au milieu, le trio Cabaye 28 ans, Matuidi 27 ans, Pogba 21 ans est bien installé. Maintenant, il faut jouer des matchs ensemble pour acquérir de l’expérience et des automatismes. Schneiderlin 25 ans, Cabella 24 ans, Griezmann 23 ans, Sissoko 24 ans, Grenier 23 ans et d’autres sont dans la force de l’âge. De tous les milieux de terrain présents au Brésil seul Mavuba a plus de 30 ans. Et vu, l’exemplarité du bonhomme, s’il est au même niveau sur le terrain, il aura toutes ses chances pour l’Euro 2016, même à 32 ans (Il y a qu’en France qu’on est trop vieux à plus de 30 ans !). Mais la concurrence sera rude pour ce poste avec entre autres Gonalons 25 ans, qui aura aussi pris « de la bouteille ».

En attaque, le duo Benzema 27 ans, Giroud 28 ans, sera sans doute celui de la continuité lors de ses deux prochaines années. Malgré tout, et même si leur Coupe du Monde a été bonne, seront-ils capable de faire gagner la France dans les instants décisifs ? Il faudra également compter sur Remy 27 ans, sur l’intégration de Lacazette 23 ans,  s’il confirme et sans doute d’un ou deux autres qui apparaitront d’ici l’Euro 2016.

Quid de Valbuena et Ribery !

L’un été attendu comme le sauveur des Bleus lors de cette Coupe du Monde au Brésil, l’autre a  été l’un des meilleurs joueurs Français lors de ce Mondial. Les deux ont porté cette équipe de France depuis quelques années et nous devons absolument les remercier de ce qu’ils ont fait.  Maintenant seront-ils encore là en 2016 ? Ribery 31 ans, Valbuena 30 ans, sont les plus grandes interrogations du moment. Encore une fois, l’âge est un faux problème. 33 ans et 32 ans pour encadrer le « fougueuse jeunesse » Française sera au contraire des atouts pour les Bleus. Surtout avec la pression qui sera sur les épaules des Bleus lors de cet Euro 2016 à domicile. Le problème sera surtout sur le niveau de ces deux joueurs. Ribery est de plus en plus souvent blessé. Francky est un joueur émotif et le mental sera primordial dès cette saison dans la prévision de l’Euro. C’est à quitte ou double ! L’autre incertitude concernant le Munichois, c’est que le groupe a bien vécu pendant 1 mois au Brésil … sans lui. Alors oui, Didier Deschamps va se creuser l’esprit de nombreuses fois sur le cas Ribery mais il fera forcement le bon choix. Pour Valbuena, c’est différent. Même en étant moyen avec l’OM, il a toujours répondu présent chez les Bleus. Maintenant, il va quitter la France pour une autre destination et malheureusement ce ne sera surement pas pour un club qui joue la Ligue des Champions. Sera-t-il encore au même niveau en sélection alors qu’il risque de partir galérer dans un club moyen ? La question restera ouverte encore … longtemps.

 Quoi qu’il en soit, il reste peu de temps avant le début de l’Euro 2016 en France mais l’espoir est revenu et l’équipe de France sera parmi les favorites pour cette compétition. Ce qui est important aujourd’hui c’est qu’il y a de bons jeunes derrière la porte et même à l’intérieur de la maison France. Et même si souvent en France, un espoir fait souvent Pschitt, nous pouvons avoir l’espoir que quelques un réussissent à franchir le cap de « l’espoir éternel ».  Gardons les pieds sur terre mais le sélectionneur saura très bien gérer cela et continuons de soutenir les Bleus quoi qu’il arrive.

Allez les Bleus, la France est derrière vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s