Benjamin LOUIS nous parle du Cécifoot et de Coeur Handisport. Passionnant !

cecifoot Avec le porte drapeau des Jeux Paralympiques de Sotchi 2014  : Vincent Gauthier-Manuel

Qui êtes-vous Benjamin LOUIS ?

Benjamin, 26 ans, conseiller clientèle à EDF depuis plus de 5 ans. Je suis un amoureux de sport et plus particulièrement de Handisport. Handisportif engagé entre le Cécifoot et le Torball, mon temps libre est chargé. 

Vous avez une maladie rare. Pouvez-vous nous en parler ?

En effet, je suis malvoyant, porteur d’une maladie rare qui est l’aniridie (absence d’iris), cela concerne moins de 400 personnes en France. D’ailleurs, je vais devenir membre du CA (conseil d’administration) de l’Association Gêniris, qui œuvre au soutien de l’ensemble des personnes atteintes d’aniridie.
Vous pouvez consulter la page Facebook de l’association pour plus d’informations.

Le foot représente quoi pour vous ?
 
Peu évident de répondre, mais cela a bercé une grande partie de ma vie, le sport numéro 1, une passion plus ou moins dévorante qui donne beaucoup d’émotions, mais au fil des années je m’en détache petit à petit car j’ai découvert un autre univers. 
 

Le Cécifoot ?
 
Cet autre univers est le handisport et plus particulièrement le Cécifoot, cela représente beaucoup pour moi aujourd’hui. Cela m’a permis de retrouver des valeurs dans le sport, comme de la solidarité et l’esprit d’équipe. D’ailleurs, j’ai vécu beaucoup de belles émotions lors de ma première saison de Cécifoot.

Quelles sont les différentes catégories ?
 
Il y a les non-voyants (catégorie B1) : les joueurs sont masqués, ballon à grelots et il n’y a aucune touche.
Pour les malvoyants (catégorie B2-B3) : au niveau international : acuité visuelle maximum de 1/10e du meilleur œil après correction ou champ visuel de 20° (tolérance au niveau national jusqu’à 2/10e). Jeu normal avec des règles particulières.

Parlez-nous de cette discipline ?
 
En 2004, aux Jeux Paralympiques d’Athènes, le Cécifoot est devenu officiellement un sport paralympique.
En 2012, aux Jeux Paralympiques de Londres, la France termine finaliste en s’inclinant face au Brésil, le plus beau parcours  jusqu’ici.
Cette finale était aussi une grande première, avec la diffusion en direct du match sur France Télévision.
Sinon il faut savoir que cette discipline est basée sur la communication, il est important de s’adapter aux spécificités de chaque membre de l’équipe en particulier pour la catégorie malvoyant, car chacun voit différemment.
En résumé, le Cécifoot et le handisport en général, c’est l’école de la vie !

Où pratiquez-vous le Cécifoot ?
 
Je pratique le Cécifoot au club de l’AVH Paris (Association Valentin Haüy – Au service des aveugles et des malvoyants).  Il y a trois entrainements par semaine, deux en extérieur et un en salle.

Quelles compétitions existent en France ?
 
Les compétitions qui existent en France sont le championnat de France et la Coupe de France pour chaque catégorie, il y a donc un challenge important qui motive considérablement.  

En France, le Cécifoot est peu connu. Comment faites-vous pour le développer ?
 
Pour ma part, je fais en sorte d’être le plus actif possible, en parlant du Cécifoot au maximum autour de moi, en diffusant toutes les infos que je trouve, c’est surtout du bouche à oreille mais qui petit à petit prend forme, c’est un travail de longue haleine comme pour chaque discipline handisport j’ai envie de dire.

Est-ce que la Fédération joue un rôle important ou pas suffisamment ?
 
Je vais m’abstenir de répondre à cette question, il faut juste savoir que la fédération pourrait faire bien mieux, il faudrait une clarification des choses au niveau des instances du Cécifoot, car le Cécifoot est un à tournant qu’il ne doit pas louper mais cela dépend des différentes instances qui devraient se mettre d’accord, ce qui n’est pas trop le cas actuellement.

Manque-t-on de structures ? De dirigeants ?
 
A l’heure d’aujourd’hui, il pourrait y avoir bien plus d’équipes en France, après cela demande beaucoup d’investissement et il faut savoir que les dirigeants sont bénévoles, le Cécifoot ne demande qu’à grandir, plus il y aura d’équipes plus cela aura de l’ampleur.

Si quelqu’un veut pratiquer le Cécifoot, que doit-il faire ?
 
Il peut contacter directement un club proche de chez lui, en cherchant les coordonnées sur le site de la fédération française handisport ou bien même en me demandant.
Il est toujours possible de faire un test lors d’un ou plusieurs entrainements et d’adhérer ou non à la pratique par la suite.

Parlez-nous de Coeur Handisport ?
 
J’ai créé l’entité Cœur Handisport afin de promouvoir cet univers car je me suis aperçu qu’il manquait un support pour mettre en lumière nos athlètes français. Alors c’est tout naturellement que je me suis lancé pour relayer les infos, les résultats ainsi que des choses insolites. C’est devenu comme une passion, je suis actif sur les réseaux sociaux, que cela soit sur facebook et twitter. Cœur Handisport grandit jour après jour, alors rejoignez le mouvement.
Sachant que 2014 sera une grande année avec les Jeux Paralympiques d’hiver à Sotchi en mars prochain.
 
https://twitter.com/CoeurHandisport         https://www.facebook.com/CoeurHandisport

L’équipe de France de Cécifoot sera-t-elle au Jeux Paralympiques 2016 au Brésil ?
 
Selon moi oui, après il y a une qualification à jouer, la France peut se qualifier en novembre lors de Coupe du Monde au Japon, autrement il restera des places lors de l’Euro 2015.
 
Si vous aviez une baguette magique, qu’en feriez-vous ?
 
Concrétiser un rêve, un objectif, soit représenter la France en tant que sportif aux Jeux Paralympiques ou bien devenir journaliste/photographe dans le monde du handisport (avec pour particularité d’être malvoyant).
 
Quel est votre plus grand souvenir de foot ?
 
Foot en général, alors cela sera ma première saison de Cécifoot, avec un titre de champion de France (D2) ainsi que le titre de finaliste de la Coupe de France lors de l’année 2013. J’ai vécu des moments intenses et inattendus.

cecifoot1

 Avec l’équipe de France de Cécifoot (amical France -Japon)

Merci Benjamin et bonne continuation… on ne vous oubliera pas !

Incitation_a_laisser_un_commentaire 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s