Eden Hazard, the Great (le Grand) !

Eden-Hazard.jpg

 

 

La Ligue 1 est fan du jeune prodige Belge malheureusement Eden Hazard va prochainement traverser la Manche. La Premier League va vite comprendre pourquoi Chelsea a mis une belle somme d’argent pour ce « Great Player » (grand joueur) !

Eden Hazard est né le 7 janvier 1991 à la Louvière en Belgique. Fils de parents footballeurs, son père en D2 belge et sa mère en D1 Belge, Eden débute dans le foot au Royal Stade Brainois avant de poursuivre sa formation à l’AFC Tubize à partir de 12 ans. La Belgique étant proche du Nord de la France, le LOSC aime prospecter chez nos voisins. Lors d’un tournoi de jeunes, Eden Hazard est repéré par les recruteurs Lillois qui lui proposent de poursuivre sa formation en France. Son intégration est difficile surtout au niveau scolaire mais il s’accroche et gravit les étapes avec brio.
En novembre 2007, il débute en équipe première à seulement 17 ans. En 2008-2009, il fait sa première saison complète et sera élu meilleur Espoir de la saison. En 2009-2010, il continue de confirmer, marque très peu de buts mais devient un passeur décisif (8 passes décisives en Ligue 1). De nouveau élu meilleur Espoir de la saison, il est également nominé comme meilleur joueur. Finalement devancé par Lisandro Lopez. En 2010-2011, c’est « l’explosion » ! Plus personne ne peut ignorer Eden Hazard, il porte le LOSC dans une saison exceptionnelle. Vainqueur de la coupe de France, il remporte surtout le titre de Champion en Ligue 1. Cette fois, il sera élu meilleur joueur de Ligue 1. Sa saison 2011-2012 sera son somment en ce qui concerne les chiffres, 38 matchs de Ligue 1 (soit tous les matchs), 20 buts et 15 passes décisives à seulement 21 ans !
A l’issue de cette saison, il est proche de quitter le LOSC mais son entourage lui déconseille et il restera finalement une saison de plus.

C’est donc en 2012 que le temps est venu de quitter la Ligue 1… pour l’Angleterre. C’est à Londres exactement, qu’Eden pose ses valises. Chelsea a flairé la bonne opération en recrutant Eden Hazard dont les débuts sont prometteurs. Le jeune Belge a été élu 3 fois homme du match lors de ses 3 premières rencontres. Record absolu en Angleterre !

 En intégrant un grand club Européen, il est à un tournant de sa carrière. Il va falloir qu’il arrive à prouver à Chelsea, ce qu’il a montré à Lille et en même temps devenir un leader avec la sélection Belge qui compte sans doute l’une des meilleures générations de son histoire. Chez les Diables Rouges, il fait ses classes dans les sélections jeunes avant d’intégrer l’équipe A en novembre 2008 à moins de 18 ans. Son intégration n’est pas simple, la Belgique vient de passer plusieurs années sans résultat et l’attente est importante. Cette génération composée de V. Kompany, T. Vermaelen, S. Defour, A. Wistel, R. Lukaku, E. Hazard, pour ne citer qu’eux, est considéré comme un challenger de la prochaine Coupe du Monde. Ces jeunes talentueux sont très attendus, parmi eux Eden Hazard.

Chelsea vient  peut-être de faire son meilleur coup de l’ère Abramovitch. Eden Hazard sera l’un des meilleurs joueurs du monde très prochainement. A 21 ans, il possède déjà une maturité exceptionnelle. Toujours avec le sourire, il a la capacité de se détacher des événements pour éviter de se mettre trop de pression. Son entourage, dont il est très proche, est très important dans son équilibre.

 

Son Jeu

 

Intelligent dans sa gestion de carrière, sur le terrain il est capable de jouer sur un côté, plutôt à gauche pour rentrer plus facilement vers le but, ou dans l’axe (« à la Djorkaeff ») derrière un attaquant de pointe. Sa vision du jeu lui permet d’être toujours bien placé à la récupération du ballon et de récupérer les seconds ballons. Très souvent au bon endroit, au bon moment, ce n’est pas du Hasard mais …. du Hazard !
Techniquement, il est capable de jouer des deux pieds. Très bon dribbleur dans les petits espaces, il est également très rapide avec le ballon. Ces caractéristiques sont celles d’un passeur et non d’un buteur. Malgré toutes ses qualités, il devra travailler son jeu de tête et « muscler un peu son jeu » car chez nos amis Anglais, pour s’imposer, et même avec une technique au-dessus du lot, il faut résister au duel et au défi physique. S’il parvient à réunir tout ces critières en restant le même homme, le Ballon d’Or s’offrira à lui dans quelques années. Ce n’est qu’une question de temps !

 

incitation_a_laisser_un_commentaire-22

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s