Antonin Da Fonseca, préparateur physique des filles de l’OL

Le football féminin, devient incontournable dans le paysage du football Français et Mondial. Il est surtout l’exemple à suivre dans une période où le Football perd un peu de sa ferveur en France. Sourire, respect, accessibilité mais également sérieux et travail sont des valeurs importantes pour les supporters. Antonin Da Fonseca, préparateur physique de l’Olympique Lyonnais Féminine, vous présente son club et son travail de l’intérieur au sein d’un des meilleurs clubs féminin du monde.

antonin Da Fonseca.jpg

Comment fonctionne la section féminine au sein du club ?

La section féminine fonctionne comme toutes les autres sections du club, avec un staff (entraineur, préparateur physique, entraineur des gardiennes, kiné, docteur). Elle fonctionne comme une équipe professionnelle.

Est ce facile de cohabiter avec les garçons surtout dans un grand club comme Lyon ?

Oui, c’est avant tout un plaisir de cohabiter, et croiser les garçons chaque jour, il y a un vrai respect de la part des garçons et des filles réciproquement. Dès que nous en avons l’occasion, nous discutons avec les entraineurs et joueurs de la section masculine ce qui nous permet d’échanger et de nous enrichir chaque jour.

Quels ont été les temps forts de cette extraordinaire saison 2011-2012 (Championne de France, vainqueurs de la coupe de France et d’Europe) ?

Cette saison, même si au bout nous avons gagné les 3 titres, a été longue et difficile. Il a fallu digérer la très belle saison dernière avec une première victoire en coupe d’Europe pour le club. Ensuite les filles (13 joueuses sur 21) ont participé à la coupe du monde et n’ont eu que très peu de repos pour redémarrer la saison suivante ! La préparation a été compliquée et nous avons fait une première partie de saison difficile (3 matchs nuls). Lors de la trêve hivernale nous nous sommes bien préparés et je pense que c’est lors de cette période (en stage dans l’Hérault) que nous avons réellement lancé notre saison, notamment lors d’une rencontre amicale contre une équipe régionale garçon où nous avons fait match nul. Ce jour là nous avons vraiment pris conscience de notre force collective. Ensuite nous battons Montpellier 8 jours après et là nous sommes lancés. Bien sûr nous gagnons nos titres lors d’une semaine très compliquée, pendant laquelle nous remportons la finale de coupe de France, la finale de coupe d’Europe, et un match contre le PSG en 7 jours.

Quelles sont les clefs, selon vous, de la réussite de votre équipe ?

Le talent bien entendu ! Nous disposons d’un groupe très talentueux qui possède toutes les qualités pour s’imposer au plus haut niveau, mais lors des matchs importants nous ne disposons pas d’une marge de manœuvre suffisamment grande pour se permettre de ne pas être à 100%. Pour ça l’ensemble du staff et l’entraineur sont très rigoureux dans la préparation des matchs et des entrainements. Patrice Lair ne lâche jamais son groupe même contre les équipes prétendues plus faibles. Les filles sont constamment sous pression afin de ne jamais se relâcher…

et du Foot Féminin en France ?

Le foot féminin en France doit encore beaucoup progresser, Lyon est actuellement la locomotive du football féminin en France ! Certaines personnes pensent qu’il est bon de garder des valeurs d’amateurisme pour le football féminin, je pense que sa professionnalisation est indispensable si l’on souhaite qu’il progresse réellement. D’un point de vue éthique c’est important, la femme étant l’égale de l’homme elle se doit de bénéficier des mêmes conditions de travail.

Comment faire pour continuer de motiver les filles alors qu’elles viennent de tout gagner cette saison ?

En leur faisant croire qu’elles n’ont rien gagné… ! Plus sérieusement les victoires appellent les victoires ! Gagner est fantastique. Lorsque vous gagnez, le sentiment que cela procure donne envie de revivre ce genre d’émotions. Toute la saison les filles ne pensent qu’à ça et se remémore les bons moments passés lors des victoires importantes.

Quel est le statut des joueuses de l’OL ?

Elles sont professionnelles,(c’est leur métier) elles ont une grande importance au sein du club qui met tout en œuvre pour les mettre au même niveau que leurs homologues masculins.

Le championnat est très hétéroclite. Il y a 4 / 5 équipes d’un niveau identique et les autres se battent pour le maintien. N’est ce pas un peu dangereux pour l’avenir du championnat ?

Si évidemment, nous souhaitons que le championnat devienne plus équilibré, a priori la FFF souhaite que chaque club professionnel dispose d’une section féminine d’ici 3 ans. Je pense qu’il faudra une dizaine d’année pour que le football féminin devienne professionnel.
 Personnellement , quel a été votre parcours ?
 
Lors de mes études (Master STAPS en préparation physique) j’ ai travaillé durant 2 ans au Montpellier HSC avec Patrice Lair, puis je l’ai suivi au Rwanda où il était DTN, et depuis 2 saisons nous travaillons ensemble à l’OL.

Le foot féminin, c’est une envie ou une opportunité pour vous?

Au départ c’était une opportunité, j’étais dans la même promo STAPS que Camille Abily, et c’est Camille qui m’a fait découvrir le football féminin. Par son intermédiaire j’ai rencontré Patrice et ça a tout de suite collé entre nous. Depuis je prends beaucoup de plaisir dans ce football là, l’approche est différente mais le travail est le même. Les filles sont plus simples et plus travailleuses que les garçons.

Quelles sont les différences entre les filles et les garçons dans la préparation physique ?

J’ai travaillé avec les garçons, et je travaillais comme je le fait avec les filles. Le football est le même !! il exige les mêmes qualités sur le plan athlétique, tactique, technique et mentale. Les charges d’entrainement diffèrent, et il faut s’adapter, mais les filles font de la musculation du haut et du bas du corps comme les garçons. La différence est au niveau des préventions de blessures, notamment sur les genoux. Statistiquement il y a beaucoup plus de lésions des ligaments croisés chez les filles, un travail spécifique est donc mis en place en début de saison. En revanche il y a moins de lésions musculaires.

 Et vous, vous avez une préférence pour travailler avec les filles ou les garçons ?

C’est différent, l’approche n’est pas la même, j’ ai moi même été joueur en centre de formation, je connais la mentalité et l’état d’esprit… à l’heure actuelle je suis bien avec les filles même si j’espère un jour travailler avec un groupe de haut niveau chez les garçons.

L’équipe de France va disputer les JO avec de nombreuses joueuses de l’OL. Comment voyez vous leur parcours ?

Cette équipe peut et doit gagner les JO ! Cela fait 2 ans que l’ossature de cette équipe est Championne d’Europe… l’apport de joueuses comme Gaëtane Thiney, Marie Laure Delie, et Elise Bussaglia est un vrai plus qui doit amener cette équipe à la victoire finale. Après un match reste un match, et les Etats-Unis, le Japon et la Suède seront durs à battre !

Le Foot Féminin est “à la mode” pensez vous que ça va durer ou dans 5 ans la mode sera passée ?

Le football féminin est en train d’avoir son propre public. L’idée serait que les gens acceptent qu’il y a des différences. Ça ne sert a rien de comparer filles et garçons, on ne compare pas le temps d’une sprinteuse sur 100m à celui d’Usain Bolt ! Les gens commencent à le comprendre, c’est pour cela que le football féminin a un grand avenir devant lui et tant mieux !

Quels sont vos rêves dans votre métier ?

J’ai eu la chance de faire partie du staff qui a gagné 2 Ligues des champions, de gagner 5 titres en 2 saisons… je veux que ça continue et peut-être un jour gagner une coupe du monde ou une Champions League garçon !

 
Merci Antonin et bonne saison.
Incitation_a_laisser_un_commentaire 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s